Serra

Aller en bas

Serra

Message par Invité le Ven 10 Juin - 0:33

[img] [/img]



Serra

Prologue :

Le système solaire de Serra est situé dans le « sud » du segmentum ultima , il est composé de 4 planètes, Marlow une petite planète tellurique proche de l’étoile, Serra la seule planète habitable du système, féanor une géante gazeuse et enfin Emin une petite planète téllurique sans atmosphère qui sers de mine géante a Serra. Le système est colonisé plusieurs millénaires avant la naissance de l’impérium. Lors de la grand croisade elle rejoint le giron impérial de son plein grés, elle fournira de nombreux régiments pour aider l’impérium à s’étendre, la planète fut épargné par les combats de l’hérésie d’Horus ce qui lui permit de conservés des archives, des documents et des technologies de l’âge d’or technologique. En 345 M40, une tempête warp frappe le système, elle isolera la, planète plus de deux siècle. ..

Chapitre 1 : Charlie ne surf pas

La nuit devait être tombée depuis plus de deux heures, lorsque que le sergent rentra dans le dortoir en hurlant : Aller on se réveille, je vous veux tous debout, équipé et armé dans la cour dans 5 minute ! Le calme qui régnait la seconde d’avant fut remplacé par le brouhaha des soldats en train de s’équipés. Le soldat greer enfila son treillis en frag un polymère très souple et résistant pouvant arrêter net une balle ou un projectile de petit calibre, renforcé par des plaque de kevlar niveau des tibias, des genoux et des cuisses et aux avant bras, sont gilet par balle avec un plaque de d’acier au niveau du thorax et avec deux épaulettes descendant jusqu’aux coudes, il activa sont tacpad au bras gauche et il prit son casque intégrale et son arme dans chaque bras tout en s’engagent en courant dans le corridor avec les autres aspirants pour aller au rassemblement. Le sergent les attendait la avec 2 officier, un lieutenant et un capitaine. Les soldats commençaient a ce mettre en rang et le sergent leur intima l’ordre de se mettre au garde à vous.
- Bon mesdemoiselles, messieurs je vous présente le lieutenant Starker et le capitaine brawn en charge dans le 8eme d’infanterie on va avoir droit à un peu d’action grâce a eux.
-Merci sergent, commença le capitaine, messieurs comme vous le savez surement, depuis 4 mois il y’a un regain d’activité hérétique et terroriste sur notre planètes, il y a exactement 30 minutes le commissariat du village d’eposz a 200 kilomètre d’ici, a signalé une attaque, que nous serions tenter de imputés cette incident aux terroristes, nous allons donc vous déployé pour rétablir l’ordre. Nom de l’opération : Charlie ne surf pas. Nous vous donneront plus de renseignement dans les humsteel. Aller au pas course !
-Chef oui chef firent les soldats avant de courir aux hangars.
Chapitre 1 : Eposz, 2000 âmes, son église, son commissariat et ses hérétiques.

La section arriva aux hangars ou vingt cinq véhicules blindés large de plus de deux mètre et long de plus de six, des Humsteels de véritables plate forme de combat mobile de l’armé Sérriene utilisés comme véhicules de reconnaissance, de combat, de transport et de soutien logistiques. L’armement standard du véhicule comprenait une tourelle à bolter lourd jumelé sur le toit, d’un autocanon à l’arrière du véhicule et de deux mitrailleuses fixées dans les portes latérales. Le véhicule comprenait 3 portes ; deux sur les cotées et d’une grande porte arrière qui s’ouvrait autour de l’autocanon et qui pouvaient permettre a tout l’équipage de descendre en moins de quinze secondes. L’intérieure du véhicule pouvaient transporter une escouade complète soit une quinzaine d’homme.
Greer montât dans le Humsteels numéro sept avec son escouade. L’intérieurs était plutôt étroit, il s’assit au fond du véhicule juste a coté d’une des portes latérales où un homme a sa gauche armait déjà la mitrailleuse, en face de lui ce trouvait Connor, une jeune recrue avec qui Greer n’avait pas tardé a sympathisé. Il paraissait plutôt frêle à coter des autres soldats mais c’était un redoutable Sniper. A sa droite ce trouvais le caporal Davinson surnommée le colosse par les autres membres de la section ce géant de deux mettre et avec des bras comme des troncs d’arbres et malgré son physique de brute c’est homme était sans doute le plus calme de l’unité on lui avait attribué le rôle d’artificier dans l’escouade.
Les membres de l’escouade montèrent peut à peut. A la grande surprise des hommes le dernier à entré ne fut pas le sergent Taylor qui commandait habituellement l’escouade mais le lieutenant Higari, qu’ils avaient vue dans la cour il y’a cinq minute. C’était un homme asiatique d’une quarantaine d’année et de petite taille, mais de qui il émanait une grande noblesse, il allait commander l’escouade pendant l’opération. Deux élément trahissait sont appartenance au force spécial ; un casque modifié dont la visière était peinte avec un visage fantomatique dessus et ensuite par la présence d’arme personnalisée : un long sabre dans le dos du lieutenant.
Les véhicules commençait a quitté la base Juno lorsque que le lieutenant pris la parole.
-Bon nous y voila. Commença l’officier, sa vois était très douce mais très autoritaire presque hypnotisante. Quand nous arriverons là-bas, nous nous dirigerons vers le commissariat afin d’y établir un Poste de commandement et d’y trouver éventuellement des renforts. Sachez qu’une carte satellites de la zone a été transférée dans votre tac-pad au bras. Aussi 3 satellites on été calibré en orbite géosynchrone au dessus du village dès le début de l’alerte ce qui donnera des informations en temps réel sur notre position et sur celle de l’ennemie. Des questions ?
-Une seule, on aura un renfort aérien ? demanda connor
-Négatifs. Repris Higari, apparemment cette attaque n’est pas isolé et les forces aériennes on été réquisitionner pour des villes plus grandes.
-Merde combien de ville sont attaquées ? demanda Greer.
-Au moment ou on vous a réveillé, une quinzaine en tout. Pour tout vous dire l’état major est surpris d’une telle coordination de leurs parts.
Personne n’osa reprendre la parole et le trajet fut silencieux mise a part les prières a l’Empereur. le stress a l’intérieur du véhicule devenait de plus en palpable. Il atteignit so paroxisme lorsque que le véhicule stoppa Apres deux heures stoppa.
le conducteur se retourna vers eux.
-On y est. A cinq cents mètres à l’ouest du village.
-Ok vérifier une dernière fois vos armes et vos munitions et mettez vos casques ! ordonna Higari. Bonne chance a tous.
Les hommes mirent leurs casques la visière émit une légère lumiére avant de devenir opaque a l’extérieur et de provoquer a l’intérieur l’apparition de l’affichage tactique, il donnait des informations utiles sur le champ de bataille comme le pointeur de l’arme et une carte affichant les objectifs et les trajets pour s’y rendre. L’affichage étaient complétée par le TacPad au bras qui contrôlait le casque, on pouvait changer le mode de vision ; normal, nocturne ou thermique. Le TacPad donnait aussi l’état de l’escouade : vert :en vie , jaune : blesser, rouge : tuer et gris hors porté ou hors ligne.
-Contrôle radio tout le monde m’entent ? Si non faite un geste du bras. Personne ? Très bien parfait, tout le monde descend.
L’escouade descendit rapidement, le ciel était dégagé et on pouvait apercevoir les longues trainées multicolores que laissait la tempête warp dans le ciel et qui offraient chaque soir un magnifique spectacle dans le ciel. Tous firent quelques pas pour se dégourdirent les jambes. Des arbres bordaientle bord de la route jusqu'à un pont a 300 mètre, devant lequel ce trouvait un panneau indiquant le nom de la localité la première habitation était un maison de deux étages juste derrière le pont, une escouade ce dirigeait déjà silencieusement vers la maison pour la sécurisé. Le bâtiment était vide et ilsfirent signe au reste des hommes de s’engager en ville. La plupart des escouades n’avaient pas quittés leurs véhicules blindés. Ces derniers s’engageaient à vive allure dans les rues étroites de la ville.
-Bon on y va, en formation dispersée, le HumSteel en soutien derrières. Ordonna Higari

Ils s’engagèrent sur le pont et passèrent devant la maison, puis une ferme pour arriver à un carrefour devant la ville. Les maisons étaient du même style que celle prés du pont de 2 étage et en pierre avec un toit en tuile. La ville était silencieuse, et plusieurs corps sans vie jonchaient sur le bitume.
-Connard d’hérétique. Murmura Greer.
-Garde ton sang-froid on les vengera en temps voulue. Lui répondit Davinson.
-Vous deux, fermer la ! Encombrer pas le canal ! Leurs répondit Higari.
A 400 mètre plus loin une vive lueur orangée dont la source était caché par les maisons. Le lieutenant fit signe a Connor d’aller voir. Ce dernier passa furtivement entre les décombres, la lumière provenait d’une petite place non loin de leur objectif. Connor arriva au coin de la maison et jeta un œil sur la place.
-Putain de merde ! s’ecria t’il
-Que ce passe t’il ? lui répondit l’officier
-C’est un putain de bucher. C’est enfoirée on fait cramer l’église avec les gens dedans.
Connor se plia en deux retira sont casque et se mit à vomir.
-Aller on avance. Reprit higari.
Quand ils arrivèrent au niveau de Connor ils restèrent bouches bées devant le lugubre spectacle qui s’offraient a eux
-Ne retiré pas vos casques le pire reste l’odeur. Dit Connor en renfilant sont casques
-Ok commissariat a 150 mètres. Repris Connor. On commencait a entendre des coups de feu dans le lointain.
-Les Escouades trois, cinq, six, sept, neuf, onze et vingt-deux nous signale qu’ils rencontrent une légère résistance dans divers point de la ville apparemment de l’infanterie avec des armes légères signala le l’officier radio depuis le Humsteel.
-Bon on rentre dans ce commissariat.




Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum