Histoire de Faire une histoire

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Jeu 10 Nov - 21:44

Avant toute chose, je demande une suppression des sujets suivants :
> La porte d'Enkar
> Sombre Lune

Maintenant, on commence.

Tiberian

Acte 1
Chapitre 1 : Intro.

Il est tard dans les rues de Galac, un homme cours poursuivit par quelqu’un … ou quelque chose. Il court dans les grandes rues éclairées de la principale ville. Il n’arrive pas à crier, et tente de se cacher.
Il arrive dans une petite ruelle, et se cache derrière des poubelles. Accroupit, il regarde la rue si quelqu’un le suit … Personne. Sa respiration commence à se calmer, puis un petit bruit de tir se fait entendre. L’homme que nous suivions vient de prendre une balle derrière la tête, il s’écroule dans les poubelles, regardé par des rats qui passaient par la …

Le lendemain matin, sur les coups de 7h, la rue est bloquée, les policiers cherchent des indices. L’inspecteur Donald Broak, ayant finit son ancienne enquête, fit envoyé sur place.


Alors, des indices, des prélèvements possibles ??
Absolument rien, pas d’indice, rien.
Et le voisinage ?? Des témoins ??
Le voisinage n’a rien vu, juste une vieille dame, assez loin du lieu.

Broak sortit de son imper une tablette tactile, avec laquelle il photographia le visage du mort. Sa tête baignait dans son sang, on pouvait voir un trou entre ses 2 yeux, la où la balle était passée. Il sortit de la petite ruelle et alla voir le témoin.

Mais je vous dis que j’ai à peine découvert le corps !! Je ne sais rien de plus !!
S’il vous plait, madame, veuillez répondre à nos questions.
Elle ne risque pas, vu ce qu’elle vient de voir. Vous pouvez y aller messieurs. Je suis l’inspecteur Donald, je suis en charge de cette affaire, pouvez-vous me dire ce que vous avez vu en arrivant sur les lieux ??
Ce que j’ai vu … J’ai vu ce corps mort depuis au moins minuit hier soir en train de repeindre le sol de ce vide ordure … Que voulez-vous de plus ??
Broak sortit sa tablette et la montra à la dame.
Voici la victime, tel que nous la connaissions avant de la retrouver ici. Avez-vous déjà cette personne ici avant sa mort ??
Pas à mon souvenir.
Pourquoi êtes-vous passé ici ??
Comme tout le monde, déposer ses poubelles dans le local …
Est-ce que vous pensez que d’autres personne l’aurait vu avant vous ce corps ??
Oui, je pense.
Ou habitez-vous ??
L’immeuble qui se trouve au coin de la rue, derrière vous.
Bien … Je vous remercie, je ne vais pas vous garder plus longtemps, retournez à vos occupations. Si vous avez des indices, ou ne serais-ce qu’un contact pour nous aider dans notre affaire, je vous prierai de nous le faire savoir.
Broak lui donna sa carte de visite.
Bien, je vous souhaite une bonne fin de journée.
Merci.
La vieille s’en alla. Broak retourna vers ses collègues pour discuter un peu de la situation.
Bon … Quand on sait parler aux gens, on peut avoir des fois certaines informations pratiques …
Mouais … Sinon, ce type, connut des services ??
Broak montra la photo sur sa tablette, ainsi que différentes informations à son sujet.
Edouard Hervin, 35 ans, connus pour trafique de matières illégales et dangereuses, arrêté en 2981 pour trafique d’Iridium, relâché il y a à peine 6 mois, après qu’il ait purgé sa peine de 7 ans … Et nous le retrouvons mort, sur la même planète …
Coïncidence ??
Je ne sais pas, tout ce que je croire, c’est que le trafic lui manquait, mais cette fois-ci, il a mis la main dans un plus grand engrenage qui allait le happer …
Mauvais plan alors …
Non … Impossible … Il faut que je retourne au poste, le chef m’attend et veut me voir … Bonne continuation les gars !!
Merci !!
Broak sortit du périmètre de sécurité, où la foule commençait à s’entasser pour voir ce qu’il s’était passé. Broak attrapa un taxi, direction le poste à 3 kilomètres de la.
Après 30 minutes de bouchon, il sortit, paya, se dirigea vers le bureau de son boss et avant de frapper à la porte …

Braok !! Entre, c’est bon !!
Broak poussa la porte, entra, la referma derrière lui et s’assit sur la chaise.
Alors cette nouvelle affaire, elle te convient ??
Oui et non.
Pourquoi ??
Oui dans le sens où mon boulot me sert à quelque chose, non où je sens quand même que cette histoire pu à plein nez …
Tout juste !! C’est pour ça que je t’ai convoqué. J’ai reçu un ordre provenant du préfet de la région … Entre nous, je le trouve complètement parano, mais c’est un détail. Il nous demande de faire la lumière sur cette affaire le plus vite possible. Sous quoi je devrais changer de poste, alors que je me plais bien ici …
Il est sympa lui, comment avancer alors que le seule indice que nous avons, c’est un témoin !!
Et la balle ??
La aussi c’est marrant, pas de trace de la balle.
A …
Gros blanc, puis il reprit ...
Vous avez interrogé le témoin.
Comme dans tout meurtre.
Bordel de merde …
Il soupira plusieurs fois avant de répliquer …
Et … Et vous n’avez pas interrogé les occupants des immeubles autours … Il pourrait surement y avoir des éléments en plus pour votre enquête …
Les gars s’en charge déjà …
Et des informations sur la victime ??
Le minimum syndical : âge, taille, nom, prénom, casier judiciaire, et c’est tout. Avec un trou dans ses activités de sa sortie de prison à sa mort …
Nico resta froid …
Bon, je ne vais pas vous garder plus longtemps, vous pouvez y aller.
Broak se leva, sortit du bureau, refermant la porte doucement, puis alla s’installer dans son office pour étudier la situation.
Une situation normale pour un meurtre anormal … Peu d’indices, pas assez même, mais des trous dans la situation de cet homme. Il tenta de chercher des données en plus sur lui. Sans succès, la base de donnée avait été piraté la vieille … Il s’écroula sur son siège … Réfléchit 5 minutes, puis se releva, ferma son ordinateur, prit ses affaires et retourna sur les lieux du crime.
1h de trajet, la rue avait été dégagée, et celle-ci avait remplacé par les bouchons générés par les flots de voitures …
La ruelle était propre, dégagée, comme si il n’y avait rien eus.
Il entra dans le grand bâtiment noircit par la pollution, et frappa aux portes des occupants. 1er étage, puis le deuxième, le troisième, et ainsi de suite, sans que personne n’ouvre … Vint le quinzième, où un homme de 71 ans ouvrit.

C’est pour quoi ??
Bonjour monsieur, inspecteur Broak de la police fédérale, tout en lui montrant sa plaque. Je souhaiterai vous poser quelques questions sur un événement qui s’est déroulé cette nuit en bas de votre fenêtre.
Que s’est-il passé ??
Un meurtre, puis-je entrer pour vous posez des questions plus calmement ??
Non … Non … Je ne veux pas de problèmes en plus !!
Ne vous en faites pas, vous n’aurez pas de problème avec nous.
Laissez-moi … Je …
Ne craignez rien !!
Vous ne savez rien !! Vous n’êtes pas à ma place !!
Et il ferma la porte, avec le bruit de clef audible. Broak n’avait pas d’autre choix que de retourner au poste, chercher sur place, et creuser le dossier.


A vous de juger, sans Arlette !!


Dernière édition par {B.S.G-U} Brehnan le Jeu 5 Jan - 19:14, édité 2 fois
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Lord Inaire le Jeu 10 Nov - 22:26

C'est vraiment bien écrit je trouve, j'ai hâte pour la suite de l'histoire ^^
Continues d'insérer des membres de l'ally, comme dans tes anciens RP. Là j'en vois trois, même si le troisième est plutôt bien caché wink

Bref, continues dans cette voie là wink
avatar
{B.S.G-U} Lord Inaire
Floodeur en série
Floodeur en série

Masculin Nombre de messages : 2218
Age : 22
Localisation : Clisson, Loire-Atlantique, France
Alliance : {B.S.G-U}
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Slaanesh le Jeu 10 Nov - 22:54

C'est vraiment très sympa à lire. Félicitation, c'est un chouette commencement qui donne envie de voir la suite.

Tu as ce petit quelque chose qui fait vivre l'histoire (et comme tu le tiens, ne le laisses pas filer ça serait bien dommage.... Logique imparable Laughing). Personnellement je suis agréablement surpris par la qualité des "didascalies" (je sais pas si on peut utiliser ce terme dans un rp en faite xD) et de l'intrigue de fin qui ne nous laisse pas comme 2 ronds de frites ^^

Tu as trouvé l'identité du troisième personnage Korti ? Je me pose encore des questions sur ce brave homme Very Happy

Vivement la suite Very Happy

_________________





avatar
{B.S.G-U} Slaanesh



Masculin Nombre de messages : 2516
Age : 26
Localisation : METZ
Alliance : B.S.G-C
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G.U} broak vessery le Ven 11 Nov - 0:05

il y a eu des fuites!!!! c'est le prenom que je voulais mettre sur mon permis de conduire à puce mdr Razz
avatar
{B.S.G.U} broak vessery



Masculin Nombre de messages : 6929
Age : 33
Localisation : Villemomble
Alliance : B.S.G.U
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Lord Inaire le Ven 11 Nov - 0:07

Quand même, le Préfet, le Boss et le Détective. Vous formez une sacrée paire (... de trois !) ^^

---> []
avatar
{B.S.G-U} Lord Inaire
Floodeur en série
Floodeur en série

Masculin Nombre de messages : 2218
Age : 22
Localisation : Clisson, Loire-Atlantique, France
Alliance : {B.S.G-U}
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Kayas le Ven 11 Nov - 0:19

bravo c'est vraiment bien et on a envi de savoir la suite! Smile

_________________
Kayas - Responsable de la cellule recrutement



avatar
{B.S.G-U} Kayas
Légende du flood
Légende du flood

Masculin Nombre de messages : 3155
Age : 26
Localisation : france
Alliance : B.S.G-U
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Ven 11 Nov - 23:12

Une réponse : FAUX, il n'y a que 2 membres.
Mais le 3ième arrive ici, enfin je crois ^^

Chapitre 2 : Découvertes.

Voyager, chercher, repas du midi, chercher, chercher, ne rien trouver.
Il était 15h au poste. Broak, toujours derrière son écran, cherchait encore et toujours des indices. Il avait regardé toutes les vidéos faites sur le lieu de découverte du cadavre, ainsi que les caméras de surveillance autours de ce point. Rien, pas un indice, pas d’individu, personne, sauf la victime en train de courir, comme si elle avait peur de quelque chose.
Il s’affala sur sa chaise, en train de tenter de comprendre, quand un de ses collègues arriva :

Alors l’artiste, toujours en train de chercher ??
Mouais … Je ne trouve absolument rien, pas d’indice, un seul témoin …
Et vous l’avez trouvé où votre cadavre ??
Ruelle à poubelles, au niveau de l’intersection des 2 grosses avenues de la ville …
Avenue Longuenet, c’est la seule à avoir ce genre de ruelle.
Si tu le dis …
Tu as regardé sur le net si tu peux trouver une piste ??
Non, pas pensé à regarder …
Tu devrais !! Bon, il faut que je te laisse, j’ai une histoire de vol sur le dos !! Bonne chance !!
Merci, toi aussi.
Nathän s’en alla, laissant notre homme se repencher sur le dossier. Il ralluma son écran, tapa le nom de l’avenue et tomba sur une carte de la ville. On pouvait distinguer le plan complet de la ville avec le quartier résidentiel, le site industrielle, l’aéroport, et le centre-ville. Dans celui-ci, l’intersection des 2 avenues, la petite ruelle … à moins de 2km de la réserve de Dorchester.
Cette réserve est pour l’heure composée de près de 3 millions d’âmes, des mutants rejetés de la société. Broak se gratta la tête, et tenta de faire un rapprochement entre le site de découverte et la réserve.
Edouard Hervin avait été arrêté pour des trafiques. Broak pensa donc à une vengeance des « mutants » pour ses actes envers eux, mais le scénario était bien trop gros, et la réserve surprotégée.
Personne ne savait qui ils étaient. Surement des hommes, des femmes, voir même des enfants, ne sortant jamais de la réserve. Le gouvernement avait correctement fait son travail, laisser la population dans l’ignorance, tout en les privant de liberté. Les vols spatiaux étaient devenus interdits, tout comme l’entrée dans les réserves.
Broak se leva et alla voir un autre de ses collègues, spécialiste des théories du complot, et pirate informatique.

Kayas !!
L’homme se retourna sur le champ, la peur au ventre.
Ah !! C’est toi Broak, tu m’as fais peur …
Je ne voulais pas spécialement, je peux ??
Bien sur.
Broak s’assit sur la chaise inoccupée à côté de Kayas.
Qu’est ce que je peux faire pour toi ??
J’ai un meurtre sur le dos, un trafiquant, et je n’ai ni accès à l’intégralité de sa fiche, ni aux sources policières sur ses collaborateurs.
Ouais … Je vois le truc. Tu as un nom ainsi que le lieu de découverte de son corps s’il te plait ??
Edouard Hervin, retrouvé dans la ruelle à poubelle sur l’avenue de Longuenet.
Ok … C’est noté, voyons voir ce que l’ordinateur me propose … Alors …
Après 10 minutes de recherche …
Ok !! J’ai des résultats !! Edouard Hervin, arrêté en 2981 pour contrebande d’Iridium, a purgé …
Je connais, je voudrais connaitre ses activités ainsi que les personnes qu’il a fréquenté durant les 6 derniers mois.
Alors, de ce que je peux lire, il est allé vivre chez sa mère après sa sortie de prison. Nous avons un mandat d’arrêt contre lui pour de nouveau du trafique, mais impossible de le remettre aux arrêts, pas assez de preuves. Mais tout ce qu’on peut dire, c’est que ce n’était pas de l’Iridium qu’il commerçait ...
Tu sais ce qu’il trafiquait ??
De ce que je peux lire, vu que le code est crypté, un matériau vert, mais je n’ai pas plus de choses dessus.
Des matériaux verts, ce n’est pas ça qui manque ici …
Je ne te le fais pas dire …
Tu aurais l’adresse de sa mère, voir si je peux tirer des informations en plus pour l’enquête.
Il ouvrit une carte de la ville, et pointa son doigt sur l’écran. Broak regarda.
342 Boulevard des Indignés.
Madame Elisabeth Hervin, voilà un pense pas bête pour la retrouver si tu oublies !!
Kayas lui tendit la fiche et fit un clin d’œil à Broak.
Bonne chance !!
Merci, j’en aurais besoin !!
Puis il s’en alla.

19h devant la porte de Madame Hervin, Broak sonna. Une voie répondit d’assez loin.

C’est qui !!
Inspecteur Donald Broak, puis-je entrer ??
Plaquez votre plaque contre le miroir !!
Il s’exécuta, puis la porte s’ouvrit. Dans le couloir, la mère de la victime, en train de ranger une arme. L’inspecteur s’avança, la bonne femme passa derrière lui pour refermer la porte, et l’invita à aller s’installer dans le salon. Les 2 individus purent parler calmement.
Ça fait un moment que je n’ai pas vu de policier. Que venez-vous faire ici ??
Je suis actuellement en charge d’un dossier sur votre fils, Edouard …
Qu’est qu’il a fait encore ??
Et bien … Nous l’avons retrouvé mort ce matin, au niveau de l’avenue Longuenet.
Alors c’est finis … Mon fils ainé est mort …
Elle esquissa une larme, avant de tenter de se reprendre.
Pourquoi est-ce finis ??
Je savais que la contrebande qu’il menait après sa sortie de prison allait le mener la où il est actuellement …
Je vous présente toutes mes sincères condoléances. Si je peux tenter de vous rassurer, je suis en charge du dossier pour tenter de faire la lumière sur ce mystère, qui ne restera pas impunis.
Elle releva la tête et le regarda de nouveau, le visage rouge de tristesse.
Vous pensez vraiment trouver la réponse à sa mort ?? Je savais qu’Edouard allait retomber dans ce monde terrifiant, mais avant, avec l’Iridium, il n’avait aucun risque de perdre la vie … Alors que la, il le savait, je lui avais dis de ne pas mettre les doigts dedans … Et pourtant, l’appât du gain était trop gros … Il n’aurait jamais du … Jamais …
Broak était intrigué …
Qu’est ce qu'il n'aurait jamais du faire ?? Et que savez-vous de ses activités après sa sortie ??
Je ne savais rien de ses activités … Juste qu’il travaillait avec des gens bien placés capables de le protéger … Mais qui, je ne sais pas …
Vous pensez qu’il aurait pu travailler avec des membres de la police pour le couvrir ??
Je ne sais pas … C’est ce qu’il disait … Edouard était assez fou dans sa tête, il croyait que tout le monde voulait le voir mort … Je ne sais pas …
Essayez de vous reprendre, pensez-vous que votre fils ait travaillé avec des membres de la police ??
J’en ai trop dis … Beaucoup trop …
Elle leva la tête, puis la rebaissa.
Ne bougez pas, je reviens de suite.
La mère se leva, se dirigea dans sa chambre, puis revint 2 minutes après avec une boîte de médicaments, une enveloppe, une feuille et un crayon.
J’avais besoin de prendre des médicaments pour mon mal de dos …
En même temps, celle-ci écrivait sur la feuille quelques phrases courtes :
« Ne parlez pas, écoutez seulement ce que je dis. Voici une lettre que mon fils m’a remis. Elle contient un enregistrement, ainsi que des documents confidentiels. Je suis sur écoute, et personne ne sait que je possède ceci. Faites attention. »
En même temps, elle prit ses médicaments, puis se cala au fond du fauteuil.

Ça va mieux … Mais j’ai toujours du mal à croire ce que j’ai entendu …
Bon … Je … vais tenter de vous tenir le plus possible au courant des avancées des recherches, et je passerai surement vous revoir pour si vous avez des informations en plus.
Merci … Vous savez où se situe la porte, pouvez-vous la fermer après ??
Certainement.
Merci … Aaaaaaaaaaa …
Broak s’en alla, laissant la bonne dame dans son fauteuil de cuir. Il referma la porte derrière lui, sortir de l’immeuble, et retourna au poste.
20h au poste, affaires reprises, il rentra chez lui.
21h, après plus de 50 minutes de bouchons, son chat l’attendait, miaulant qu’il avait faim …

O pardon minou … Je t’avais oublié … J’ai pas mal de boulot … Viens voir …
Il referma la porte, se dirigea vers la cuisine, ouvrit une boîte de pâté qu’il déversa dans une coupelle. Il la déposa au sol, avec le chat se ruant dessus. Broak déposa ses affaires dans le salon, alluma son ordinateur, ouvrit la lettre qu’Elisabeth lui avait donné. A l’intérieur, un CD. Il l’inséra, brancha ses écouteurs, et lu le CD.
C’était une vidéo, avec Edouard en train de parler sur un fond blanc.
« Si vous écoutez cette vidéo, c’est que je crois que plusieurs personnes m’en veulent … Depuis que je me suis lancé dans le trafique du Tiberium, tous tombent autours de moi … Mes amis, ma famille … Je n’ai confiance en personne … Je souhaiterai divulguer ses informations à la police, mais mes supérieurs m’en empêchent … Je pense dans peu de temps aller me réfugier dans la réserve de Dorchester, au moins, je serais sûr de pouvoir vivre pendant un moment la bas … Mais le temps m’est compté … Maman … Si tu vois ce message, sache que tu avais raison … Je n’aurais jamais du mettre le nez dans cette histoire, j’aurais du … vivre une vie normale, même avec un boulot médiocre … Je m’en veux … Mais maintenant, je ne peux plus en sortir … J’entends des bruits, je dois coupé, John, coupe la vidéo, je cache le disque !! »
Puis la vidéo se coupa. Dans cette vidéo, un terme avait retenu l’attention de l’inspecteur : le Tiberium. Qu’est ce que c’était, que pouvait-il faire ?? Y avait-il un lien entre la réserve et cette substance ?? Il décida d’éteindre sa machine, et alla se coucher, espérant que la nuit lui porte conseil.



A non, 4 xD
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G.U} broak vessery le Sam 12 Nov - 0:07

la nuit porte conseil mais pond-elle des lignes? Razz

très bon deuxième chapitre Very Happy
avatar
{B.S.G.U} broak vessery



Masculin Nombre de messages : 6929
Age : 33
Localisation : Villemomble
Alliance : B.S.G.U
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Lord Inaire le Sam 12 Nov - 1:00

J'accroche vraiment à ton histoire, je suis pressé de voir la suite Smile

Sinon, je pensais que le préfet "un peu parano sur les bords" n'était autre que notre ami Atomic ^^
avatar
{B.S.G-U} Lord Inaire
Floodeur en série
Floodeur en série

Masculin Nombre de messages : 2218
Age : 22
Localisation : Clisson, Loire-Atlantique, France
Alliance : {B.S.G-U}
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Invité le Sam 12 Nov - 8:22

tres tres bien vivement la suite.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Slaanesh le Sam 12 Nov - 18:28

C'est toujours aussi sympa à lire Very Happy

_________________





avatar
{B.S.G-U} Slaanesh



Masculin Nombre de messages : 2516
Age : 26
Localisation : METZ
Alliance : B.S.G-C
Date d'inscription : 05/11/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Kayas le Sam 12 Nov - 23:49

toujours aussi captivant et merci de m'avoir mis dans l'histoire! Smile

_________________
Kayas - Responsable de la cellule recrutement



avatar
{B.S.G-U} Kayas
Légende du flood
Légende du flood

Masculin Nombre de messages : 3155
Age : 26
Localisation : france
Alliance : B.S.G-U
Date d'inscription : 28/10/2011

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Ven 18 Nov - 13:39

Bon, la suite arrive ce soir normalement, ja'i l'acte 2 finis.
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Lord Inaire le Ven 18 Nov - 19:14

2 actes déjà ? Surprised
Tu travailles dur wink
avatar
{B.S.G-U} Lord Inaire
Floodeur en série
Floodeur en série

Masculin Nombre de messages : 2218
Age : 22
Localisation : Clisson, Loire-Atlantique, France
Alliance : {B.S.G-U}
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Ven 18 Nov - 22:15

Chapitre 3 : Avancement.

6h, réveil dur. Durant toute la nuit, il avait rêvé du mort, ainsi que de la mère triste et menacée … Il se leva, se lava, mangea, s’habilla avec son imper, et se rendit au poste.
Arrivé sur place, le poste bougeait autant qu’hier. Il s’installa et apprit rapidement la nouvelle : une nouvelle personne avait été retrouvée assassinée au niveau du site industrielle de Derning, proche de la réserve …
Le directeur sortit de son bureau :

Inaire !! Dans mon bureau !!
Broak vit alors son collègue se diriger dans le bureau de Nico, puis refermer la porte. Notre inspecteur repencha alors la tête dans ses écrans, pour rechercher de nouvelles informations sur un certain dénommé John, mais le nom de famille manquait, ainsi que sa tête … Impossible de dévoiler le disque, celui-ci pouvait lui coûter la vie. Il décida d’attendre la sortie de l’autre policier, pour lui poser une question …
Un quart d’heure après, Inaire ressortit. Broak se leva alors et se dirigea vers lui.

Alors, quelle affaire sur le dos ??
Pffffff, un certain dénommé John Ettinger, mort durant la nuit une balle entre les 2 yeux et aucun indice sur place.
Bordel, comme le miens …
Les mêmes caractéristiques et tout le bordel ??
Pas d’indice, un seul témoin, un trou entre les 2 yeux, pas de balle retrouvée, proche de la réserve …
Tu en as de la chance, moi, pas un seul témoin, mais aussi proche de la réserve …
Il faudrait qu’on parle, mais pas ici, en privé je préfère. Que dis-tu de se retrouver au bar « L’impérial de Manhattan » à midi ??
Ça marche. Bon, je dois te laisser, je vais fouiller sur place. Bonne matinée !!
Merci, toi aussi.
Broak retourna alors à son occupation : chercher, quand Nico sortit et appela Broak.
Broak !! Dans mon bureau !!
Il s’exécuta, entra dans le bureau, ferma la porte et s’assit sur une chaise.
Bon, pas la peine de te dire les nouvelles, vu qu’ici ça va très vite.
Un certain John est mort j’ai appris.
Un putain de deuxième cadavre proche cet endroit pourri … Franchement, le type qui fait ça, je ne sais pas mais j’ai l’impression qu’il veut faire porter le chapeau aux locataires du coin !!
Tu penses que les habitants de la réserve ont fait quelque chose ??
J’en sais rien … Franchement, j’en sais rien …
Aux dernières nouvelles, personne ne peut ni entrer ni sortir de la réserve …
Ouais, d’après ce que disent les gérants du site …
Qu’en disent-ils ??
Ces gens estiment que la sécurité du site est optimale, personne ne peut ni entrer, ni sortir de ce lieu. Ainsi, personne ne sait ce qu’il y a dedans.
Pourtant, il faudra un jour dévoiler la vérité sur le sujet …
Tu crois ?? Moi, je ne pense pas. Vu ce que certains prétendent, il y a des choses qui ne doivent pas sortir …
Tu as une idée de ce qu’il y a à l’intérieur ??
Non, et je ne veux pas savoir.
Si tu le dis …
Bon, j’ai du boulot. Et toi aussi.
Ouais.
En sortant, penses à fermer la porte.
Broak s’exécuta, sortit du bureau, retourna au siens, et chercha durant toute la matinée de nouvelles pistes … Sans succès.
11h30. Les recherches n’ayant rien donné, Broak sortit du poste, et se dirigea en ville pour retrouver Inaire. Au lieu de prendre le taxi, celui-ci décida de marcher, pour réfléchir encore et toujours au même problème, ainsi que réfléchir à la vidéo qu’il avait.
Il arriva à l’Impérial de Manhattan. Le restaurant était plein, les gens attendaient pour avoir une place. Broak ayant réservé, il put s’installer tranquillement et attendre son collègue, qui arriva quelques minutes en retard.

Excuse-moi du retard, tu connais les taxis ici !!
Ouais, je connais.
Bon, d’après ce que tu m’as dis tout à l’heure, tu aurais des pistes sur ma victime.
Ouais, je sais qu’elle travaillait avec la mienne, mais les circonstances ont fait qu’ils se retrouvent au même endroit.
Ouais … Ce qui me parait bizarre quand même, c’est d’avoir retrouvé le corps proche de la réserve, tu ne trouves pas ??
Je confirme ce que je pensais comme ça.
Tu confirmes quoi ??
Bon, ce que je vais te dire est extrêmement important. En aucun cas tu ne devras le dire aux autres, vu la merde qu’il y a dans cette affaire.
Vas-y.
Je suis allé voir la mère d’Edouard Hervin. Celle-ci m’a donné un disque avec un enregistrement fait par Edouard. Il disait qu’il était suivit, qu’il ne savait plus quoi faire. Il s’excuse aussi envers sa mère pour ne pas l’avoir écouté au bon moment. Et dans la vidéo, il parle d’une personne du nom de John.
Je veux bien te croire, mais tu sais, il y a plein de John en ville, et cela ne me prouve pas que le John dont tu parles soit proche de ce Edouard.
Dans la vidéo, Edouard avait parlé de se réfugier dans la réserve de Dorchester, pour échapper à ceux qui lui en voulait. On l’a retrouvé hier dans une ruelle à moins de 2km de l'endroit. Et le tient, à combien de km ??
A ouais … Moi, je crois qu’il devait être à moins d’1km je crois, mais il faut que je re-confirme sur une carte.
Je pense donc, qu’en ne voyant pas revenir Edouard, John a du très vite comprendre qu’il était mort et a tenté de fuir. Le seul bémol, je pense que leur travail ne leur permettait pas de partir avant la fin, vu que la contrebande est illégal, ceux qui le pratique doivent faire très attention.
Donc, il aurait tenté de se réfugier dans la réserve à la fin de son service. Mais il s’est fait avoir avant.
Tout juste.
Ouais, cette hypothèse pourrait tenir, mais pourquoi mourir aussi proche de la réserve ??
C’est la que se pose le problème, pourquoi le tueur a attendu de les assassiner aussi proche ?? Tu penserais à quoi toi ?? J’ai une petite idée, mais aucune preuve pour l’affirmer.
Selon moi, tu tues plusieurs personnes aussi proches d’un même lieu pour faire porter le chapeau aux résidents du coin. Je ne vois pas autre chose.
Ouais, donc, quelqu’un, ou un organisme en veut à la réserve.
Oui et non. Tu peux en vouloir au site pour cacher que tu veux détruire quelque chose en son sein.
Tu veux dire qu’ils voudraient tuer les habitants ??
Surement, ou se donner une raison, car on ne tue pas des innocents pour rien, sinon, tribunal, et prison à vie … Tu sais ceux qui vivent la bas ??
Non, ce que je sais, c’est que le gérant à fait en sorte de ne rien pouvoir faire sortir, ni même entrer. De plus, Nico avait parlé de choses vivant la bas … Des choses qui ne devaient pas sortir …
Ça nous fait avancer … Ce qu’il faudrait faire, c’est avoir un rendez-vous avec le directeur du site.
On tente cet après-midi ??
Si tu as le numéro, je veux bien, ainsi que le nom de cette société, car sans, un peu dur de trouver.
Broak sortit sa tablette, et chercha le nom du groupe. Impossible de trouver le nom exact, il fallait faire sans.
C’est mort … Je ne trouve rien.
Alors Kayas va devoir nous aider. Mais avant, on mange, on verra après.
Les 2 hommes commandèrent, puis attendirent leur repas.

Si tu veux xD
Bordel, dur de ne pas vendre la mèche ... j'avais fais une relecture du 2, mais pas du 3 et j'avais laissé des fautes ><
Putain de ligne qui ne veut pas devenir bleue.

Voila la suite, comme d'hab, si des choses à changer, je vous écoute.
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Lord Inaire le Ven 18 Nov - 22:30

Youpi ! J'aurai approché au moins une fois dans ma vie le beau et grand broak Razz Pour te remercier je te corrige ton problème de bleu ^^

L'histoire est vraiment bien filée, tu accumule les différentes interrogations et ça j'aime beaucoup, ça entretien grandement le suspens Smile

Sinon j'ai eu un peu peur pour "mes" fesses au début du texte avec ton "Inaire !! Dans mon bureau !!" ^^
avatar
{B.S.G-U} Lord Inaire
Floodeur en série
Floodeur en série

Masculin Nombre de messages : 2218
Age : 22
Localisation : Clisson, Loire-Atlantique, France
Alliance : {B.S.G-U}
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Ven 18 Nov - 22:36

La suite demain.
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G.U} broak vessery le Sam 19 Nov - 11:15

{B.S.G-U} Lord Inaire a écrit:Youpi ! J'aurai approché au moins une fois dans ma vie le beau et grand broak Razz Pour te remercier je te corrige ton problème de bleu ^^

L'histoire est vraiment bien filée, tu accumule les différentes interrogations et ça j'aime beaucoup, ça entretien grandement le suspens Smile

Sinon j'ai eu un peu peur pour "mes" fesses au début du texte avec ton "Inaire !! Dans mon bureau !!" ^^


tu as son adresse korti, moi aussi je veux l'approcher sadik

merci pour ce chapitre 3 morti
avatar
{B.S.G.U} broak vessery



Masculin Nombre de messages : 6929
Age : 33
Localisation : Villemomble
Alliance : B.S.G.U
Date d'inscription : 10/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Sam 19 Nov - 20:50

Suite et fin acte 1.
Acte 2 demain.

Chapitre 4 : Recherche et Perte.

14h, poste de police. Les 2 hommes étaient revenus du restaurant. L’ambiance était la même, des affaires, des interrogatoires, le grand classique du coin.
Broak et Inaire se dirigèrent vers Kayas.

Tient tient tient, qui revoilà, alors cette enquête ??
On aurait besoin de tes services « informatiques ».
Mais bien sur, je peux quoi pour vous ??
Est-il possible de nous sortir le nom de l’exploitant de la réserve de Dorchester ??
Euhhhhh … Oui, je pense que je peux le faire, mais je vais prendre un petit moment. Je viendrais vous chercher quand j’aurais trouvé.
Merci.
Les 2 hommes repartirent se mettre dans un coin pour croiser de nouveaux leurs documents, tandis que Kayas cherchait le nom.
10, 20, 30minutes, 1h, le temps défilait sans trouver … A peine l’heure passée, le pirate retourna auprès des 2 inspecteurs avec une feuille.

Voici de quoi vous occuper un peu. Je retourne à mon travail.
Sur la feuille, le nom de l’exploitant n’était pas indiqué, juste le nom de la firme qui gérait : la TEC.
La « Tiberian Extraction Company », firme inconnue aux yeux du grand public. A sa tête, un certain dénommé Rémi Sibeïne. Un numéro était visible, ainsi que l’adresse exacte du siège.
Les 2 inspecteurs se levèrent et partirent.
Arrivé sur les lieux, 16h. L’entreprise se situait dans la zone industrielle de Razermard, au nord de la ville. Ils décidèrent d’entrer. Accueil simple, pour décoration simple. Les 2 s’avancèrent devant la secrétaire.

Bonjour Madame, nous souhaiterions parler à Mr Rémi Sibeïne.
Désolé, mais Mr Sibeïne ne prend pas de visiteurs.
Les 2 inspecteurs sortirent leur plaque.
Et maintenant ??
Je l’appelle.
Elle compose le numéro sur son téléphone.
Mr Sibeïne ?? Oui, je vous appelle car 2 inspecteurs de police voudraient vous voir … Oui … D’accord … Très bien, je leur dis.
Elle raccrocha.
Mr Sibeïne est actuellement occupé, il viendra vous chercher dans moins de 5 minutes, en attendant, je peux vous proposer de vous assoir la bas, le temps qu’il arrive.
Ça ira, nous allons attendre debout.
C’est vous qui voyez.
La secrétaire se remit au travail, les 2 hommes attendirent debout au comptoir.
5 minutes plus tard, un homme vêtu de tongues et d'une chemise à fleur arriva.

Bonjour messieurs.
Bonjour monsieur …
Sibeïne.
Enchanté.
Je vois que vous avez besoin de mes services. Je vous en prie, veuillez me suivre.
Le bureau du directeur était au bout d’un long couloir. On pouvait voir des portes fermées. Seule la lumière des lampes éclairaient.
Arrivé au bureau, Broak et Inaire s’assirent, ainsi que le directeur.

Bien, que puis-je faire pour vous messieurs ??
Voici la situation, nous avons retrouvé, près de la réserve de Dorchester, les corps de Mr Hervin, ainsi que celui de Mr Ettinger. Nos recherches nous ont mené ici. Que pouvez-vous nous dire ??
Et bien … Je suis triste d’apprendre la mort de ces 2 personnes … Je souhaite toutes mes condoléances à leur famille …
Veuillez excuser notre impatience, mais nous voudrions vous poser quelques questions.
Je vous en prie.
Nous voudrions savoir quel est le nom de l’entreprise exploitant la réserve. Nous avons cherché, et n’avons trouvé aucun nom à part le votre.
Secret confidentiel.
D’accord mais pourquoi n’êtes-vous pas indiqué dans l’annuaire des entreprises de cette ville ?? Et pourquoi nous n’arrivons pas à trouver votre siège social ??
Pourquoi nous ne sommes pas indiqués, secret professionnel avec un appui spécial. Ensuite, toujours grâce à celui-ci, notre siège est protégé et donc non indiqué sur le net.
Vous savez que cacher le nom de votre entreprise à la population, ainsi qu’au service des impôts est passible d’une amende de plus de 650M de Flooz.
Surement.
Alors pourquoi le cacher ??
Vous n’avez pas à savoir.
Bon … Je crois que nous allons passer à un autre registre. Votre entreprise se nomme la TEC, que signifie « Tiberium » ??
Secret professionnel.
Vous savez que si vous ne dévoilez pas ce qu’est cette substance, nous serons dans l’obligation de vous mettre aux arrêts pour non respect à agent de police. Cela vous mènera en garde à vue de 24h qui peut conduire à une peine de prison ainsi qu’une amende.
Et alors ?? Qu’est ce que j’en ai à faire ??
Ce que vous en avez à faire ?? Pas mal de chose, vu votre situation actuelle.
Et vous m’arrêterez pour quoi ?? Pour non coopération ?? Vous vous mettrez la population à dos car vous arrêtez des innocents.
Vous savez aussi bien que nous que nous pouvons modifier la loi comme bon nous semble, déposer des preuves dans votre appartement pour vous faire inculper de meurtre.
Je pense que c’est assez clair ou il faut autre chose ??
Il ne me faut rien du tout, tout ce que je vous dirais est que c’est du secret professionnel.
Pour votre gouverne, et votre intérêt, il est de votre devoir de nous dire un minimum la vérité. La cacher risquerait de vous coûter plus que la prison.
A ouais, ça me couterait quoi ?? Un procès de plus que je gagnerai ?? Franchement, vous êtes pathétiques vous les flics … Toujours à vouloir chercher une petite information pour avancer … Retournez dans vos bouquins, et laissez moi tranquille.
Broak se leva violement.
VOUS CROYEZ FRANCHEMENT QUE JE PEUX CROIRE VOTRE PUTAIN DE BARATIN ?? Franchement, pire pourriture que vous, je n’ai pas vu.
Tant mieux, au moins j’aurais une raison pour le devenir encore plus.
A la fin de sa phrase, 2 hommes arrivèrent derrière Broak et Inaire.
Messieurs, veuillez raccompagner ces 2 inspecteurs dehors. Et s’il vous plait, allez-y calmement, il serait dommage de les retrouver en morceaux.
Nous reviendrons.
J’en doute fort …
Les 2 gorilles prirent les 2 petits par les épaules et les emmenèrent dehors. Après avoir été déposé au sol, les 2 vigiles repartirent et fermèrent la porte derrière eux.
Les 2 inspecteurs se relevèrent, appelèrent un taxi, et partirent de la zone.
Dans la voiture, Broak appela Kayas pour lui faire une recherche sur la société TEC, si elle avait ou non des relations avec les autorités.
18h, Station de Police.
Les Men in Imper entrèrent, et allèrent voir leur collègue Kayas.

Alors, tu as trouvé des trucs sur cette société.
J’ai dû faire dans l’illégalité, mais se fut bénéfique.
T’as trouvé quoi ??
Alors, cette société extrait le Tiberium, un cristal vert présent sur notre planète. Celui-ci envahit un peu, génère des mutations sur le génome humain, mais on ne sait pas ce que cela donne … La fameuse réserve, celle avec tant de mystères, est peuplée de personnes ayant été en contact avec le Tiberium …
Tu connais la personne qui l’a découvert ??
Oui, il est actuellement à l’hôpital psychiatrique de Roodstone. Motif de l’internement : folies graves, paranoïa, et idées suicidaires.
Tu as son nom ??
Brehnan.
Ça ne me dit rien.
Brehnan Limenger, 43 ans, divorcé, une fille inconnue, cheveux marrons, yeux marrons, taille 1m86, je n’ai pas le poids. Ancienne résidence : 14 rue de Canaries.
Tu as son ancien emploi ??
Chercheur à la TEC, ou du moins, ancien.
Ça me parait évident.
Au même moment.
Broak, dans mon bureau !!
Bordel … J’en ai marre …
Il s’exécuta, faisant ainsi comme les autres fois.
Bon … Je viens d’avoir un chef d’entreprise très énervé au téléphone …
Laisse-moi deviner : Rémi Sibeïne, je me trompe ??
Ouaip, apparemment, tu n’y es pas allé correctement avec lui et il vous a viré ??
Encore juste.
Putain de merde !! Braok !! Quand on interroge, on le fait dans les règles de l’art !!
Je suis d’accord, mais si l’autre en face ne veut pas répondre, on est obligé de sortir l’artillerie lourde, je ne vois pas d’autres moyens.
Et pourtant, il y en a. Bon, le problème, c’est que l’on vient de se mettre à dos cette entreprise, et par la même, ils déclarent avoir été piraté, depuis notre agence … Tu m’expliques ??
Quand on a besoin d’indices pour avancer, il faut savoir jouer des coups parfois osés.
Et ce coup osé va te coûté cher … J'ai donc décidé, à contre cœur, de te retirer ta plaque ...
Je te demande pardon ??
Insulte de directeur, piratage effectué par une autre personne, dans CE poste, je ne cautionne pas. Alors, je te propose 2 choix : ou tu me donnes ta plaque, ou tu dégages des flics. Je te laisse choisir …
Je ne choisis aucun des 2, je fais mon boulot, point barre. Et leur piratage, comment ils savent si il y a eus ou pas ?? Et comment tu peux affirmer que j’en suis l’auteur ??
Ça suffit, donnes moi ta plaque, je ne te le redirai pas.
Putain … Tu fais vraiment chier, tu bosses pour eux maintenant, ben dis le !! Vas-y !! Dis le, qu’on en finisse une bonne fois pour toute !!
Broak prit sa plaque et la balança à la tête de Nico.
Voila comment bosse un flic de nos jours : avec une putain de muselière !!
Broak sortit du bureau, claquant violemment la porte derrière lui. Tout le monde le regarda, étonné.
Bossez, vous avez du travail.
Il se dirigea alors vers la sortie, quand il se fit intercepter par Inaire.
Qu’est ce que tu fous bordel, pourquoi tu pars ??
Je ne suis plus de la course … Je n’ai plus ma plaque, je ne peux plus enquêter, connaissant Nico, il va te déléguer ma tâche.
T’es gentil toi, mais je suis incapable de réussir seul.
Broak regarda à droite et à gauche.
Si tu veux avancer, passes chez moi un soir, tu sais où j’habite. En attendant, je vais rentrer chez moi. Vu qu’on ne veut plus de moi, je ne vais pas me bouger pour chercher pour eux. Bonne chance, appelles-moi avant de venir.
Comme tu veux. Bonne soirée gars.
Merci, toi aussi.
Broak sortit de la pièce, prit un taxi pour aller en centre-ville et alla boire un coup dans un bar. Il ne rentra chez lui qu’à 22h, ayant encore oublié son chat. Nourrit le chat, s’est changé, va dormir.

Fin de l'acte 1

Acte 2 demain je pense ^^ Mais il faut que je relise pour voir je tiens la route xD ( foutu pneus xD )
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Mer 7 Déc - 13:06

Après un petit vide, je tente de vous poster la suite Jeudi, désolé du retard et de l'attente.
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Ven 23 Déc - 16:51

Absolument désolé du retard, Doublet.

Acte 2
Chapitre 1 : Rencontre.


Premier jour sans emploi, Broak s’était levé tard. La nuit ne lui avait toujours pas porté conseil. Son réveil avait été provoqué par son chat, lui léchant le nez. Jus d’orange bien frais, 2 tartines toastées, une pomme, un petit déjeuné comme il en rêvait.
Sa journée s’annonçait simple : visite de l’hôpital psychiatrique, ainsi qu’une recherche de son côté.
La journée s’annonçait couverte. Quand il sortit, des nuages de couleur orange pointaient leur nez dans le ciel. Broak prit un taxi, toujours aussi loin, toujours aussi fatiguant, toujours aussi cher.
Au bout de 2heures, il arriva en face du bâtiment. Un grand ensemble blanc, des fenêtres brillantes.
L’ancien inspecteur entra. Salle blanche, carrelage blanc, portes massives blanches, le tout brillant.
Il s’avança devant la réceptionniste, en blouse blanche …

Bonjour … Je souhaiterai voir quelqu’un.
Vous désirez voir qui ??
Brehnan Limenger.
Je suis désolé, mais nous ne pouvons assurer une visite avec cette personne.
Et si cela est très important ??
Vous avez une note pour le voir ??
Oui, je vous la présente de suite.
Tout en parlant, Broak sortit la liasse de billet. La réceptionniste le regarda, puis rétorqua :
Bien, veuillez me suivre je vous prie.
Celle-ci se leva, Broak la suivant. Elle ouvrit les portes, toujours suivie. Derrières les portes, un ascenseur sur la droite. Les 2 montèrent dedans, puis descendirent au sous-sol du bâtiment.
Arrivé, les portes s’ouvrirent. Un grand hangar noir, avec des lumières vers le bas. 3 étages en dessous, un homme, enchainé, dormait.

C’est lui ??
C’est quand il est calme. Vous souhaitez toujours le voir ??
Oui.
Ils reprirent l’ascenseur, puis descendirent trois nouveaux étages.
Les portes s’ouvrirent, les 2 personnes sortirent. 2 gardes se joignirent à eux. Broak avança, puis tapota l’épaule de l’homme.

Monsieur ... Monsieur …
L’homme se réveilla violement et recula brusquement.
Vouvvv … Vous êtes qui ??
Je me nomme Donal Broak, j’aurais besoin de votre aide …
Monnnnm, mon aide ??
Oui.
Brehnan baissa de nouveau la tête, sans la relever.
Puis-je savoir une chose ??
Qu’est ce que vous voulez …
Savoir ce qu’est le Tiberium.
Il releva la tête et la pointa vers l’ancien inspecteur.
Vous êtes tout aussi fou que moi alors …
Qu’est ce que le Tiberium ??
Un putain de cristal vert apparu sur ce caillou depuis près de 20 ans …
Et que fait-il ??
Arrêtez avec vos questions … Je veux du calme …
Que fait-il ??
Brehnan se leva violement et agrippa Broak. Il approcha sa bouche de son oreille et murmura quelques mots, le tout sous le regard des gardes.
Allez voir Eric Ser, il vous répondra lui … Je pense que vous avez déjà du le voir …
Puis il le lâcha, et s’éloigna.
Partez … Je veux être tranquille …
Merci pour vos réponses …
FOUTEZ LE CAMP !!
On y va.
Broak fut raccompagné jusqu’à la sortie, tout en repensant aux paroles du fou. Eric Ser, ce mot lui disait quelque chose mais il ne savait plus …
Il se posa sur le bord de l’hôpital et réfléchit quelques temps.
Puis, l’idée lui revint à l’esprit. Eric Ser était un vieil homme habitant … Sur l’avenue Longuenet !!
Il appela un taxi, et se dirigea chez l’individu.


Chapitre 2 : Apprentissage.

Le temps devenait de plus en plus couvert. Les nuages, de couleur orange, recouvraient le soleil bleu. Ces nuages n’étaient pas normaux … Mais personne ne le savait.
Broak arriva devant l’immeuble. 15h de l’après-midi, il croisa les doigts pour le trouver. Il entra dans le bâtiment, remonta les 15 étages, et arriva devant la porte de l’homme. 2 coups, il attendu la réponse qui ne se fit point attendre.

Qui est la ?!
Broak, l’homme qui est venu vous voir il y a quelques jours.
Fichez le camp !! Je ne veux voir personne !!
Je suis ici après avoir vu Brehnan, selon lui, il vous connaitrait.
Temps mort. La porte s’ouvrit. Le vieillard de 71 ans sortit sur la pallier de sa porte, regarda à droite, puis à gauche.
Vous pouvez entrer.
Broak s’exécuta, Eric ferma la porte et amena le visiteur dans le petit salon. Eric s’assit sur une chaise, Broak fit de même.
Brehnan vous a donc parlé de moi … Je vois, il est fou, mais sa tête est parfois la … Saloperie !!
C’est un ami à vous ??
Ancien collègue de travail.
Pourtant, il est bien plus jeune que vous …
Il va bientôt avoir 43 ans, dites-vous !! Et Il aura passé près de 18 ans en hôpital … Pauvre gars …
Pourquoi est-il dans cet état alors, et qui est-il au juste ??
Brehnan était un scientifique renommé à la TEC. C’est lui qui a découvert le premier le Tiberium sur cette planète. Et cela, il y a plus de 20 ans …
Cela n’explique pas pourquoi il est dans cet état.
Si je n’ai pas le temps de finir, c’est normal que vous ne compreniez pas …
Excusez-moi …
Bref, Brehnan a découvert cette substance il y a 20 ans, au bord de la rivière Hyxiana. Au début, nous étions heureux de voir l’apparition d’une nouvelle ressource ici. Cependant, ce n'était pas la seule planète où le Tiberium allait se rependre. Nous savions qu'il était présent sur d'autres colonies de la galaxie. Nous ne connaissions pas en intégralité le Tiberium, mais nous avons très vite pensé qu'il pourrait nous aider à nous développer. Ce fut le cas. Ce cristal avait la capacité d'extraire les ressources naturels du sol. Nous cassions le Tiberium, et nous pouvions récupérer métal, niubium, or, et j'en passe. Mais à ces atouts se greffaient de très grands dangers : développement rapide, gaz inodore hautement toxique pour les populations et par-dessus tout mutagène … Nous avons donc fait des analyses sur le Tiberium. Il est composé d’Argon, de Krypton, et d’autres composants, mais 29% de sa composition était inconnue, et l’est toujours d’ailleurs.
Bref, nous avons vite du prendre une décision : garder cette ressource néfaste, ou la détruire. La garder, facile, il fallait la laisser tranquille, ou la détruire, chose bien plus compliquée vu qu'il se développe en surface ... et en profondeur.

Cela n’explique pas pourquoi Brehnan est devenu complètement fou.
L’effet mutagène d'après ce que notre directeur nous a dis.
Je vous demande pardon ?? Qu'est ce que cet effet mutagène ??
Le Tiberium altère votre génome quand vous osez respirer de l'air contenant des particules. Ces particules se collent sur vos alvéoles, et commence à synthétiser du tiberium dans votre corps. Vous en mourrez en 5 jours par étouffements si vous n'êtes pas traité, sinon, votre espérance de vie augmente jusqu'à attendre environ 1 an grand maximum ...
Pourtant, quand j'ai vu Brehnan, il n'avait rien d'anormal ...
Comme je vous l'ai dis, le Tiberium est mutagène. Que se soit vous ou moi, si nous restons au contact du cristal trop longtemps, nous pouvons en mourir. Pour Brehnan, il n’est pas allé au contact du minéral, mais sa fille si. Mais la nature en a décidé autrement. Au lieu qu'elle décède, son génome à muter … Je m’en rappelle encore … Il y a près de 18 ans … Quand il est venu nous annoncer ça, il était au bord de la folie, il ne savait plus quoi faire, ni que faire … On a tenté de l’aidé … Mais 2 jours après, il s’est fait interné. Et depuis, il ne supporte plus ce mot.
Je comprends maintenant pourquoi il a été violent quand j’ai parlé de Tiberium.
Ce mot lui fait penser à sa fille … Son dernier repère dans la vie ...
Vous avez parlé de mutation ... Qu'est ce donc ??
On parle de mutation dans le cas ou le Tiberium ne vous tue pas, même après 1 an.
Vous avez des précisions sur les effets mutagènes ??
De ce qu'on a pu observer, 3 types de mutation. Le 1er type, les effets mutagènes sont très peu visibles. Vous vous sentez un peu plus fort, mais ça ne va pas plus loin. Le type 2, est visible avec la présence de cristaux sur votre visages ainsi que plusieurs parties de votre corps. On estime que cette mutation augmente votre force physique de près de 100% ... Ce qui est pas mal. Vient pour finir la mutation de type 3. Celle la est bien plus fine et pas visible de suite. Vos os se renforcent avec le Tiberium, votre chevelure prend une teinte verte, et votre force croit de près de 300%. A cela, on peut ajouter l'effet mutation bleu. Au lieu que les cristaux ou cheveux soient verts, ils sont bleus, et votre force est triplé par rapport au vert. Et cela fait extrêmement peur à la population de voir des personnes de ce genre.
Et donc ...
Et donc, comme la foule en a peur, le gouvernement a décidé de les enfermer dans la réserve de Dorchester. C'est simple, ne mange pas pain, et vous permet de sauver votre place. Et plus le temps avance, plus la population oublie qui habite à l’intérieur. Une magnifique manipulation de la population sans forcer.
Qui se cache derrière ces murs ??
Les mutants ... Les sois-disant "rebuts" de la société ...
C'est de la folie ... Je ne pensais pas à ça ...
Et pourtant, de pauvres gens qui sont entrés en contact avec le cristal, et qui ont survécus ... Ils venaient de zones jaune principalement, avec de temps en temps des zones bleu, et rouge ...
Je suis navré d'être un peu largué ... Mais, que sont ces zones ?? Vous me parlez chinois des fois !!
Pardon. Donc, ces zones, il y en a 3 types. Les zones rouges sont des zones où le Tiberium est partout. On ne peut pas vivre la bas, sauf en temps que mutant. On nous rapporte la formation de glacier de Tiberium, mesurant plusieurs dizaines de mettre de hauteur, et les terrains sont complétement accidentés. Nous avons tenté d'installer de centres d'étude, mais impossible à cause des nombreuses tempêtes ioniques, fusillant tous nos circuits électroniques. Ces zones représentent près de 30% de la surface habitable de la planète.
Vient ensuite les zones jaunes. Le Tiberium est encore peu présent. Ces zones sont assez inhospitalière avec es guerres de territoires entre différentes factions. la TEC possède quelques centres la bas, mais ça ne va pas plus loin. On pense que 60% des terres habitables sont en zone jaune.
Vient pour finir les zones bleues. 10% de la surface habitable. Calme, paix, ce sont les derniers lieux dis "calmes".

Et d'après vous, nous sommes en quelle zone ??
Officiellement, zone bleue, mais vu les nuages qui se pointent, zone jaune, mais le gouvernement refuse de l'avouer, et préfère laisser sa population dans l'inconnu.
Mais quel genre de gouvernement pourrait faire une telle chose ??
Le notre. Et ce n'est pas le seul. Le gouvernement terrien avait fait pareil, mais aujourd'hui, nous ne savons plus rien de cette planète ... Surement disparue ...
Je vois ... En gros, cette planète est condamnée, dés lors que le Tiberium se soit posé.
Vous avez tout compris. On attend tous notre heure, mais peu le savent. Si certains le savent, ils sont réduis au silence, où se taisent. Dans mon cas, j'ai 71 ans, je n'ai plus rien à perdre ... Mais vous ... Vous avez quel âge ??
Je suis sur mes 27 ... Bientôt mes 28.
Je suis dans la tristesse de vous annoncer que vous ne verrez jamais l'espace ... Ni les civilisations spatiales environnantes ...
Je sais ...
Un tocement se fit entendre.
Vous attendiez quelqu'un ??
Pas aux dernières nouvelles ... Je vais aller voir.
Eric se leva, et se dirigea vers la porte. Il regarda par la serrure et ne vit rien ... Il se retourna quand soudain la porte éclata dans son dos. Sous l’inertie, celle-ci le tua. Des troupes de polices entrèrent et se dirigèrent vers le salon où était Broak. Celui-ci ne put rien faire, que les patrouilles lui mirent les menottes et une cagoule sur la tête.

Je tente la suite le plus tôt possible ( jamais me le demander ). Ceci n'est pas l'original, mais une réécriture.
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Ven 23 Déc - 23:38

J'enquille, j'ai le courage, pour finir et passer à la partie la plus marrante ^^

Chapitre 3 : Retour.

Noir … Tout était noir autours de Broak. Il sentait qu’il était assis, mais ne savait pas où il était. Puis, un homme lui retira le sac sur la tête. La lumière l’éblouit quelques instants avant qu’il puisse reconnaitre qu’il était dans le poste où il travaillait.
Nico entra, et s’assit sur la chaise de l’autre côté du bureau. Broak avait les mains dans le dos, attachées par des menottes. Le directeur ouvrit un dossier, et commença à parler …

Bon, alors … Donald Broak, 27 ans, tu es arrêté pour tentative de déstabilisation du pouvoir … Je dois avouer que c’est pas mal …
C’est quoi ce délire … dit-il d’une manière shootée.
Je te laisse regarder cette feuille.
Nico lui présenta la lettre. Ecriture normalisée, stipulant que Mr Broak était aux arrêts pour trouble au déroulement d’une enquête de police, coopération avec un ennemi d’état, recèle d’informations confidentielles, et traitrise à la nation.
Broak n’en revenait pas et ne savait plus quoi dire …

Tu … Tu peux m’expliquer s’il te plait ??
Ca vient tout droit du gouvernement. Du guide …
Le guide …
Le gouverneur si tu préfères. Cette lettre est signée de sa main. Je n’ai pas envie de perdre trop de temps, tu risques la mort, voilà.
Tu … Tu es sérieux la ??
C’est sur la lettre … soupira-t-il.
Mais … C’est quoi ce délire, dis moi que je suis dans un rêve !!
Non …
Non … Non c’est faux !! Je sais que je vais me réveiller !!
Non … Donald, tu es dans la vie réelle, dans ce monde la maintenant tout de suite. Tu ne rêves pas. Je vais êtres franc, cette lettre m’a fait un choc aussi … Mais je ne peux rien faire !!
Je veux vivre … Aides-moi …
Dans 3 heures, des membres du gouvernement vont venir te chercher. A ce moment la, je ne devrais rien faire … Juste te regarder partir et ne plus te revoir …
Nico s’il te plait …
T’étais vraiment un gars sympa …
NICO BORDEL DE MERDE !!
Il leva la tête et regarda Broak.
Il n’y a pas moyen de négocier ma peine ??
Nico regarda le dossier puis fixa Broak dans les yeux.
Non … Croises juste les doigts et dis toi que ça ira vite … Tu ne sentiras rien.
Broak baissa la tête et esquissa une larme …
Je savais que ça sentait le pourri depuis le début …
Il releva la tête et fixa Nico.
Tu aurais du me stopper avant.
]Tu crois que j’ai fais quoi ?? En te retirant ta plaque, j’ai cru que tu avais compris, mais en fait non. Tu as continué et tu as découvert trop de choses …
Je devais savoir …
Non, tu ne devais pas. Inaire a compris lui au moins !!
|
Nico regarda à gauche, à droite en face et s’approcha de l’oreille de Broak.
Je suis autant dans la merde que toi. Après ton départ, un homme viendra me virer de mon poste, et je n’aurais plus que quelques semaines à vivre … Mais tu peux nous sauver.
Comment ?? Je ne vois pas comment.
Je connais quelqu’un dans la réserve de Dorchester. C’est un homme à moi qui conduira le fourgon. Il fera en sorte que tu puisses t’échapper vers Hampton Road. Là bas, tu iras sur le quai. Un homme viendra te chercher. Pars avec lui, il ira à la réserve. Tu auras d’autres infos la bas. Fais-moi confiance.
Il se retira.
Voila, je vais te laisser, quelqu’un voudrait de voir.
Nico s’en alla, laissant le détenu seul dans la salle. Dehors, on pouvait voir depuis la fenêtre que les nuages devenaient de plus en plus oranges … Et déjà des petits éclairs d’énergie étaient visibles dans les nuages …

Chapitre 4 : Découverte.

Au poste, pas un bruit. Juste un silence de mort.
La porte du bureau s’ouvrit. Broak n’eut même pas l’idée de lever la tête et de regarder. La personne s’assit sur la chaise de Nico, et indiqua à ses 2 gardes de la laisser tranquille.

Alors c’est toi la fouine … Mouais, je pensais que tu serais plus vieux.
Broak leva la tête. Il avait en face de le guide, cheveux bleu, visage froid.
Tu sais que t’es dans une belle merde ?? Non, sans déconner, tu l’es vraiment.
Le détenu ne parlait pas, mais écoutait seulement.
Bon …
Le guide regarda la fiche qu’elle avait signé. Puis reprit.
La Mort encore c’est gentil je trouve, plus de problème avec la paperasse, plus de problème avec la vie. Rien de tel !! C’est une aubaine que je t’offre !!
Une aubaine … Pffffff …
Aller !! Rien à craindre !! Ce n’est pas une mort lente que tu vas avoir !! Mais une rapide !! Juste un contact et on parle plus.
Elle se tourna et regarda le ciel.
Tu sais, il y en a très peu qui ont réussis à arriver jusqu’à moi. Moi, moi, moi …
Elle soupira.
Comparé aux autres, tu ne me supplies pas, tu ne fais rien. Quand je pense que certains voulaient devenir ce que je suis … C’est vraiment n’importe quoi … Mais toi non … Pourquoi ??
Le Tiberium est un virus … Une gangrène …
Mouais, c’est vrai. Mais plus sérieusement !! Tu ne penses pas que tu es allé trop loin ??
On me l’a déjà dis … Et non, je ne suis pas allé assez loin …
En es-tu vraiment sûr ??
Elle regardait le ciel, Broak leva enfin la tête pour regarder aussi les nuages …
Tu ne trouves pas que nous sommes condamnés ?? Condamnés à une mort certaine ?? Tel est l’être humain. Mais le Tiberium, lui, nous offre la possibilité de repousser cette mort !!
Pourquoi …
Elle se retourna vers lui.
Il est la clef de l’évolution !! Sans lui, nous ne serions que de simples mortels sans but dans cette vie !! Sans lui, nous ne pourrions atteindre notre but !! Devenir un être supérieur aux autres …
Vous êtes folle …
[color=purple]Surement, mais pas autant que vous et vos anciens collègues !! Dites vous que vous n’avez pas finis comme Mr Hervin ou Ettinger, ou même Brehnan !! Des morts bien tristes … Mais bon, leurs remplaçants sont bien plus sage.
Mais qu'est ce que vous racontez ...
2 sont morts, l'autre est fou. Officiellement je suis choquée, officieusement, je me réjouis de n’avoir laissé aucun indice … C’est beau hein ?? Surtout avec Brehnan, je me suis fais un plaisir de menez sa fille sur ces champs bien vert ... Pour la tuer à la base, mais il se trouve que pas de chance, mutante elle aussi ... C'est vraiment dommage ... N'est-ce pas ??
Vous êtes malade …
J'oubliais !! Je devrais être aussi en prison, mais immunité diplomatique et gouvernement à moi !! Ce qui n’est pas votre cas. Vous n’avez personne avec vous. La police, c’est moi, la loi, c’est moi. Je suis cette planète !! Alors qu’allez vous faire mon cher Broak ?? Dire que je suis la coupable ?? Dire que je suis une folle ?? Non … Vous ne pourrez rien faire car je sais que mes hommes vous ferons taire … C'est beau hein ??
Elle se leva et tourna un peu dans la salle.
Je n’aime pas dévoiler mes cartes, mais voila, je le suis obligé vu que vous aimez chercher et que vous allez mourir. Je me réjouis de cette nouvelle !!
Puis elle se dirigea à la porte de sortie.
Profitez de vos dernières heures fouine !! Dites vous que BeniSo vous a eus !!
Puis la porte se ferma. Broak était de nouveau seul, sans ses pensées.
1heure, 2 heures, puis la 3ième. Nico re-rentra accompagné de policiers. Ils emmenèrent Broak dehors, sous le regard de ses collègues : Nathän, kayas, Inaire. Tous su turent en le voyant. Il monta à l’arrière du fourgon blindé. Les policiers partirent, laissant Broak et Nico seuls.
Le chef lui glissa un petit trousseau de clef dans la manche, puis lui fit un clin d’œil.

Adieux l’ami …
Puis il partit. Les portes de fermèrent et le fourgon partit.
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par {B.S.G-U} Lord Inaire le Dim 25 Déc - 3:00

Superbe ! Very Happy La Trinité fait son boulot à ce que je vois Razz
avatar
{B.S.G-U} Lord Inaire
Floodeur en série
Floodeur en série

Masculin Nombre de messages : 2218
Age : 22
Localisation : Clisson, Loire-Atlantique, France
Alliance : {B.S.G-U}
Date d'inscription : 19/05/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Dim 25 Déc - 16:43

Acte Dernier.
Chapitre 1 : Changement.

Fourgon bas de gamme. A chaque nid de poule, le détenu sautait. Il était seul à l’arrière, et ne savait pas où il allait. Il sortit le petit trousseau et détacha ses menottes. Il se leva et regarda par les barreaux. Il arrivait aux docks de Hampton Road. Le fourgon s’arrêta, la porte s’ouvrit.

Barrez-vous. Je n’ai rien vu.
Broak sortit, laissant les menottes. Le conducteur referma les portes, puis s’en alla laissant l'évadé sur les quais.
Il regarda un peu aux alentours, puis retourna au bord de la route.
Arrivé à cet endroit, rien, pas un chat, pas un bruit ... Il continua à avancer quand une voiture garée pas loin lui fit des signes de phare. Il s’en approcha, et une jeune femme en sortit. On ne pouvait pas voir son visage, ni ce qu'elle était, son visage étant caché par un foulard.

Vous êtes Broak ??
Oui … C’est moi … Et …
Montez !! Ne perdons pas de temps.
Broak suivit l’inconnue. La voiture démarra et s’en alla.
Les paysages urbains défilaient, la nuit commençait à pointer son nez avec une couleur orange étouffante.

Mais qui êtes-vous ??
Eleanor Leminger, en charge de vous ramener à la réserve.
Leminger … Leminger … Vous êtes la fille de Brehnan ??!!
Oui, sur ce laissez-moi conduire tranquillement, je répondrai à vos questions après.
Mais … C’est quoi ce délire ??!!
La voiture s’arrêta sur un bord de route. Eleanor tourna la tête vers Broak.
Maintenant, vous allez la fermer. J’ai dis que je répondrai à vos questions après. J’avais autre chose à foutre que de vous aider, mais vu que vous êtes têtu, je vais vous laisser le choix. Ou vous avez des réponses et vous la fermez, ou je vous laisse pourrir ici. Cet endroit grouille de flics le soir et à ce que je sais, votre espérance de vie est très réduite ... Vous décidez quoi ??
D’accord … Je me tais.
Voila qui est mieux.
La voiture redémarra, direction la zone industrielle de Razermard.
21h, les 2 individus arrivèrent dans un vieil entrepôt de la zone industrielle. Ils sortirent de la voiture. Broak suivit la jeune femme vers une salle dérobée. Caché derrière des décombres, un tunnel. Eleanor s’y engouffra, suivit de Broak. Ils rampèrent jusqu’à l’autre bout jusqu’à atteindre une petit maison.
Ils sortirent de l’habitat, puis marchèrent un petit moment dans les rues de la réserve. Les mutants présents les regardaient, étonnés.
Les 2 fuyards arrivèrent à une petite maison. Eleanor sortit ses clefs et ouvra la porte.
Maison sale, délabrée, sans eau courante ni électricité. Broak entra. Petit couloir, salon à gauche, du moins, un semblant. L'ancien inspecteur entra et s’assit sur le canapé abimé. Eleanor arriva juste après, avec des verres à la main, et s’assit aussi sur la chaise basse. Elle avait retiré sa capuche et son masque, laissant paraître un visage fin, et des cheveux longs ... et bleu. Elle posa le verre de Broak sur la palette à roulette servant de table basse.
Tout en buvant :

Bon, vous pouvez parler maintenant.
Il y en a tellement que je ne sais par ou commencer …
La première qui vous vient à l’esprit, les autres suivront.
Pourquoi m’aider ??
J’ai reçu un appel l’autre jour. Un gars du nom de Nico qui voulait que je vous aide. Ensuite.
Il le savait donc …
Que vous alliez mourir, tout le monde ici le savait. Dés le moment ou il vous a mis sur cette affaire. J’ai tout suivis. Comment va mon père ??
Brehnan ??
Il n’y en a pas 2 … Alors ??
De ce que j’ai vu, fou toujours autant.
Ouais, sans surprise ... Depuis que l'autre folle m'a mis en contact avec le Tiberium ... Il ne s'en était jamais remis et moisis au fond d'une cellule d'un hôpital psychiatrique ...
Vous avez connus votre père ??
Pas assez. Quand on m'a kidnappée, à l'âge de 2 ans, je ne l'ai jamais revus en vrai. Je n'ai reçus que des échos de personnes le voyant ou allant le voir. Le pauvre ... Il était tenus par les couilles, et il ne pouvait pas s'en défaire. Il le savait, et tentait tout pour fuir ... Je ne retiens qu'une image de lui ... Une photo qu'un ami m'avait apporté ...
Je vois ...
Bref, laissons le passé, nous vivons dans le présent aux dernières nouvelles.
Ouais ... dit-il en soupirant.
Bon ... Vous avez encore soif ??
Non, ça ira, merci.
Eleanor se leva et se retira à la cuisine avec les verres vides. Broak regardait partout ... La lumière ambiante était grise ... étouffante ... Cela ne convenait pas à Broak. Même les nuages oranges ne pouvait percer cette couleur oppressante ... Eleanor revint avec des documents.
Qu'est ce que c'est ??
Cela ne vous regarde pas.
Alors pourquoi les avoir amener ici alors ?? Vous auriez pu aller dans une autre pièce ??
Elle soupira ...
Je vois que votre réputation vous tient. Vous voulez savoir ce que c'est ??
Si possible.
Bien. Voici les derniers relevés météorologiques au niveau de la ville. Broak regardait en même temps qu'elle parlait.
Vous pouvez admirer que l'ionisation de l'air a augmenté ces derniers jours ??
Euh ... Oui, si vous le dites.
Je le dis. Donc, pour faire simple, c'est le Tiberium qui rend l'air ambiant ionique. Plus le taux est élevé, moins d'avions volent. Les nuages oranges découlent directement de ce que j'ai annoncé, et vu leur tête, ils ne vont pas tarder à nous cracher à la tête ...
Je vous demande pardon ??
Vous voyez les nuages ?? Ceci annonce une tempête ionique. Des éclairs tapant le sol, sans la moindre pluie. Aucun avion, ni vaisseau ne pourra voler pendant ce temps, et sans parler de la longueur de l'orage ... En théorie, ils durent près de 4heures ... Et d'après ce que je vois, il va y en avoir un dans environ 3 heures.
C'est quoi le plan ??
Elle le regarda.
Le plan est très simple, on vous dépose à un endroit, et vous suivrez les ordres que je vous donnerai par radio. Ça vous convient ?? De toute façon, votre existence est finie ...
Et c'est quoi le plan ??
Le plan est très simple : Vous allez détruire la planète.
Une sueur froide s'empara soudainement de Broak.
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Brehnan le Lun 26 Déc - 21:15

Chapitre 2 : Avancement Surprenant

Une sueur froide s'empara soudainement de Broak. Il ne savait plus quoi dire et dû s'y reprendre à plusieurs fois pour dire ces quelques mots :

C'est une blague ...
Eleanor le regarda en inclinant la tête vers le bas, ses cheveux cachant légèrement ses yeux.
Vous croyez ?? Pas vraiment. Essayez de réfléchir 5 minutes ...
Broak baissa de nouveau la tête, et tenta de réfléchir 5 minutes ... Sans succès.
Non, je ne vois pas comment, ni pourquoi c'est moi qui devrait faire ceci ...
Elle désespéra.
Vous avez fouiner sur les autres, mais sur vous, bonjour !! Vous voulez vraiment toute l'histoire ??
Oui !!
Bien. J'avais reçu un appel de Nico il y a 2 jours. Vous alliez vous faire arrêter pour avoir enfreint la loi. Et ça n'a pas loupé. Hier, vous vous faites arrêté, vous passez la nuit en prison, et vous vous retrouvez nez à nez avec notre grand gouverneur ... Vous alliez être conduit à la prison de North Cap, pour y être exécuté. Cependant, votre ami vous a sauvé la mise et m'a dis que vous pouviez être la personne idéale pour notre plan.
Attendez ... Vous voulez dire que Nico est dans le plan ??
Bien !! Il m'a envoyé à moi, et vu que aimez fouiner, j'ai été dans l'obligation de dévoiler le plan, cela vous convient-il ??
Non ... Non, cela ne me convient pas.Il releva la tête.
Jamais je ne servirai vos plans !! Même si Nico voulait me sauver, je ne peux pas mourir !!
Eleanor se leva brusquement.
Écoutez bien avec vos grandes oreilles !! Si vous êtes ici, c'est que d'une manière ou d'une autre, vous étiez condamné !! Vous croyez que ça me plait de vous voir ici, franchement, j'ai autre chose à foutre !! Mais si vous avez envie de partir, libre à vous, vous serez chopé par la TEC, et conduit directement en prison !! Alors, vous voulez quoi ?? Servir le gouvernement, ou servir une cause juste ??
Broak se tut puis rétorqua.
Je veux servir ma cause ... Celle de la civilisation ...
Eleanor se rassit.
Cette cause c'est la notre. Alors, acceptez votre destinée, et taisez-vous.
Non ... Non, je ne peux pas ... Mas destinée, c'est l'espèce humaine ...
L'espère humaine ?! Mais quelle grosse blague !! Regardez vous !! Pauvres, faibles et sans la moindre importance !! Vous me faites marrer, mais je me retiens devant vous pour garder un peu de sérieux à cette conversation.
Broak se lave violement.
Et vous alors !! Vous vous êtes vus !! Mais comment faites-vous pour vous regarder dans un miroir avec vos cheveux bleus !! Vous me faites vomir !!
Surement, en attendant, je le vis bien.
Je ne veux plus vous voir ...
Alors ne vous gêné pas, vous savez ou est la porte et la sortir de la réserve.
Adieux !!
Ouais ouais ... dit-elle en restant assise sur son pouf.
Broak s'en alla, claquant la porte derrière lui. Dans les rues, Broak était dévisagé, comme si il n'avait rien à faire ici. Plus ils avançaient, plus les mutants s’agglutinaient autours de lui jusqu'à ce qu'il ne puisse plus avancer ... Une homme s'approcha de lui.
Il fait un beau temps n'est-ce pas ??
Surement. En attendant, je dois partir.
Surement pas.
Le seul souvenir que Broak pu retenir fut le coup de poing envoyé par l'inconnu.
Les heures avancèrent, Broak se réveilla quelques temps après dans une salle vide, grise et avec peu de lumière. Ses mains étaient ligotées dans son dos, et il pouvait sentir une petite oreillette dans son oreille gauche. En face de lui, une caméra le filmait. Un petit grésillement si fit entendre, puis quelqu'un parla.

D'une manière ou d'une autre, vous vous seriez retrouvé ici. Je peux vous retirer ces menottes à distance, dés que vous aurez dis "Oui".
Broak ne bougea pas.
Voici le plan. Vous vous situez dans le centre de contrôle planétaire. Les caméras de surveillance sont sous mon contrôle actuellement, mais plus pour longtemps. Vous allez devoir détruire ce centre pour que nous puissions évacuer la planète mes confrères et moi. Êtes-vous prêt ??
Broak leva la tête ...
Oui ...
Tout de suite après, les menottes se détachèrent, rendant libres les mains de Broak. Eleanor reprit à parler.
Bien, maintenant, vous ne pouvez plus reculer. L'oreillette que vous avez est implantée dans votre crâne. Si vous tentez de l'arracher, celle-ci entrainera une partie de votre cerveau. Maintenant, écoutez bien ce que j'ai à vous dire. Si nous voulons évacuer, vous devrez désactiver les contres-mesures magnétiques du centre. Ensuite, désactivez les sécurités liées à ces contre-mesures, ainsi, lors de leur explosion, le mur ne s'activera pas. Et pour finir, vous irez au tableau de commande dans la salle principale. Vous ne pouvez pas la rater, une énorme colonne d’énergie s’élèvera. Vous n'aurez juste qu'à enclencher le dispositif d'autodestruction et vous aurez finis. Ce plan vous convient ??
Au point où j'en suis, oui ...
Bien, sortez de la salle par la porte en face de vous. Ensuite, dirigez-vous à droite. Normalement, la salle des contre-mesures se situe dans cette rangée.
Entendu ...
Broak sortit de la pièce. Le long couloir était froid et grisâtre, composé de canalisations. Il partit à droite, cherchant désespérément. Les portes se succédaient, sans trouver le moindre panneau indiquant la pièces des contres-mesures ... Il arriva au bout du couloir. Celui-ci était composé de nouveau de canalisations. Broak chercha partout, tapotta partout, sans rien trouver.
C'est quoi ce délire ?? Elle est où cette salle ??
En face de vous et faites vite !! Je commence à perdre le signal des caméras.
Je veux bien le croire, mais je ne trouve pas quoique ...
Broak s'approcha de plus près d'un conduit qui lui semblait suspect ... Trifouillant un peu, il activa un petit système ouvrant la porte.
Merveilleux !! Maintenant, les commandes des contre-mesures sont en face.
L'ancien inspecteur avança. La pièce était calme, illuminée par différents boutons. Le tableau de commande était en face de Broak. Celui-ci s'avança et regarda un peu la composition des commandes. Un interrupteur attira son attention, un petit rouge dans un angle. Il appuya dessus et une voix raisonna dans tout le centre.
Danger, Contre-Mesures Magnétiques désactivées.
Bordel !! Je ne pensais pas que cela arriverait, il faut faire vite maintenant !!
Je fais quoi maintenant ?!
Chié !! Je n'ai plus le contrôle des caméras, il faudra que vous y alliez seul sur mes indications ... Et d'après les dernières images que j'ai reçu, l'impératrice est la !! Il faut vous dépêcher !!
La panique commença à s'emparer de Broak ...
avatar
Brehnan
Dieu du flood
Dieu du flood

Masculin Nombre de messages : 5216
Age : 25
Localisation : Dans une des mes jungles
Alliance : {B.S.G.-U}
Date d'inscription : 27/10/2010

Revenir en haut Aller en bas

Re: Histoire de Faire une histoire

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum