Autopassion.net le site dédié à l'automobile créé par ses utilisateurs

Premier sang.

Aller en bas

Premier sang.

Message par Invité le Lun 30 Juil - 11:09

Ceci est un de mes rp les plus anciens, c'est le debut de l'histoire de yorwan et ce dans l'univers de warhammer 40k sur un forum rp qui a fini par couler.

Le commisaire Torck inspectait les rangs de la première compagnie de 1er régiment de Hygnatis ou de la "compagnie des dingues" selon les autres gardes impérieux. Il changeait tout ce qui n'allait pas en tapant dessus et en insultant le soldat en faute. "Un ramassis de féniant, de fou ou de psychopate en puissance" pensait le commisaire en engueulant un soldat dont le fusil venait de tomber par terre.
-Ecoutez moi bien, ceci est votre premier voyage en vaisseau pour la plus part et je sais qu'en bon trouillard vous avez peur. Mais c'est pas une raison pour se battre avec les autres régiments de la garde! Grace a vous le régiment sera entierement sanctionné! Maintenant vous retournez tous dans l'aile du vaisseau qui vous ai gracieusement accordé par le capitaine de se navire! Vous êtes tous privé de sacra et une inspéction des chambres aura lieu ce soir! Cassez-vous!

Yorwan comme les autres retourna dans son barraquement et commença a ranger ses affaires personnel en pestant en silence contre les quatres soldats qui étaient parti voler l'argent et tout ce qu'ils avaient pu trouver chez les hommes du 3° de Jortan mais ceux-ci les avaient vu et la bagarre avait commencé. Les deux régiments s'étaient battu et le service d'ordre du vaisseau avait du intervenir, trente huit soldats avaient été arrété et mit au arret. Le pire, c'est que pour une fois, il n'y était pour rien, il n'était pas la à ce moment. Mais le commissaire avait sanctionné tout le monde et personne ne pouvait protester sinon, c’était deux jours de cachot sans nourriture dans les cales infames du vaisseau.

Il rangeait son barda comme les autres quand les sirenes se mirent a hurler. On entendait partout raisonner les "alerte! tout le monde en tenue de combat!" Yorwan fit comme les autres tout aussi rapidement et meme plus. Lorsqu'il arriva avec les hommes de sa séction, le sergent Varl, son chef de contingent leur expliqua tout:
-Messieurs, ceci n'est pas un exercice, une importante flotte chaotique se dirige vers nous avec l'intention de nous détruire. Alors nous allons nous battre car cette bande d'hérétique va surement tenté de nous abordé pour prendre le controle du vaisseau. Alors allez tous a l'armurerie et équipez-vous!
-Oui Sergent! hurlèrent a l'unisson les deux cents hommes de troupes.

A plusieurs kilometre, les combats faisaient déjà rage. A bord du Typhon, le capitaine Styoïecka combattait contre les vaisseaux de la flotte des immonde soldat du chaos.
-Navigateur, continuez a accéléré, ramenez les rivés de freinage, on accelere, on va prendre ses sales petits salauds sur les flancs.
-Capitaine, intégralité du bouclier a 98%
-Parfait, les gars! Maintenant, pour l'empereur!
-Capitaine, un vaisseau se met en position de tir, il nous a vérrouillé!
-Quel est cette enfant de salaud?
-Il s'agit du Hell of Chaos.
le vaisseau ennemi commença a se mettre lentement en position, un vaisseau noir, avec des especes d'excroissance surment rajouté par un fou. De multiple canons au gueule finement ouvragé d'une gueule hurlante.
Ancien batiment de la flotte du gloirieux imperium transformer en une parodie de beauté et de grace.
-Monseigneur, les premieres torpilles avancent vers nous!
-Dérivez les boucliers au maximum sur le coté droit! Fermez les cloisons des parties risquant d'etre toucher. Cannonier! Feu de toute les armes! Pulvérisez moi ce connard et plus vite que ça.
Une longue détonation, un bruit étouffé de tole un grand tremblement puis plus rien.
-Tout le monde va bien?
-Les sections F7-F8-G7-G4 ont été en partie ouverte, les cloisons hermétique on été fermée.
-Maintenant expiquez a ce batard ce que vaut la garde impérial! Artilleur chargez les torpilles anti-blindage et balancez toute la puissance des petits canons sur leur passerelle de commandement.
-A vos ordres capitaine!
Le Typhon se mit a son tour en position de tir et il délivra sa terrible puissance de feu sur le croiseur ennemi, tel la colere de l'empereur contre ses ennemis éternels. Les torpilles atteignirent toute leurs buts, transformant la partie gauche du Hell of chaos en un immense amat de ferraille.
-Mon capitaine, l'objectif a été atteind, mais le vaisseau est toujours en état de marche....Attendez, il nous prend pour cible!
-J'avais pourtant ordonner que toute ses batteries de canon soient mise hors d'usage!
-Mais c'est le cas capitaine! Mais, ce n'est pas lui, mais le Sons of Horus qui s'est mit de coté et il nous tire dessus!
-Mais c'est.....
Un gigantesque tremblement, des alarmes hurlant des incendies partout et la panique. Le Typhon venait de prendre une bordée de tir a pleine puissance d'un ancien cuirassé impérial de type Mars. Le feu se répendait dans tout le vaisseau et les cloisons se fermaient pour éviter une propagation trop rapide.
-Mon seigneur, les boucliers sont a 2%, la coque est a 25% et les systemes d'armement sont hors service!
-Tirez nous dela! Enclenchez les moteurs principaux, pleine puissance droit devant nous!
-Impossible, le tir a fait fuir les moteurs a plasma et un gigantesque incendie s'est répandu dans la salle des machines, il a été circonscrit, mais impossible de reparer en vole!
-Enclenchez les moteurs auxiliaire bon dieu!
-Ils sont aussi HS! Nous sommes immobilisé et nos détécteurs indiquent qu'ils ne vont pas tardé a refaire feu!
-Allez au navette de sauvetage et allez-vous en!
-Mais..mon capitaine, il faut que quelqu'un les largues.
-Je le ferai, allez-vous en maintenant!
-Mais et vous? Comm...
-C'est un ordre!
Tout l'équipage se rendit très vite aux capsules et de son siege le capitaine Styoïecka les fit partir vers le vaisseau de la flotte le plus proche. Lui regardait les flammes qui commencé a mangé petit a petit le cockpit, ses hommes ne le savaient pas, mais pendant la deuxieme salve ennemi, quelque chose lui était rentré dans le bas du dos et il n'avait pas réussit a bouger ses jambes. Les flammes commençant a léché le fauteille et ses jambes, il n'hurla pas, mais il acceullit tel une grace divine le tir du Son of Horus qui détruisit le batiment et qui mit fin a sa douleur.

Le vaisseau de transport de la garde n'était pas prevu pour les combats et n'avait presque aucun moyen de defense, se qui en faisait une prise de choix pour les vaisseaux chaotiques qui avaient la possibilité de déglutirent leur cargaison dedans et ainsi gagner un autre vaisseau.
Le vaisseau de classe empereur le Hand of chaos se mit de flanc et des ses infames bouches malsaines envoya ses légions de guerriers sombres.

Yorwan se tenait derriere un barricade érigé a la hate par les soldats et les techniciens du vaisseau et il attendait son premier sang. La sueur coulait dans sa nuque, il avait entendu des histoires horribles sur ces êtres difformes ayant perdu leur ames au profit du chaos. Un soldat d'un autre régiment et beaucoup plus vieux que lui lui tendit une flasque de sacra qu'il accepta avec la plus grande reconnaissance.
-Nouveau dans la garde? demanda celui-ci
-Oui, et premier combat aussi.
-Tu as peur? C'est logique, tu dois en avoir peur, sinon, ça veut dire que tu as sombré dans la folie.
-Vous n'avez pas peur pourtant.
-Ho que si mon jeune ami, mais pas assez pour fuir. En plus, ce ne sont que des ex-humains et non des monstrueux spaces marines.
-POurtant, on raconte d'horrible histoire sur eux, on dit qu'ils n'ont plus rien de commun avec les etres humains et qu'ils n'ont peur de rien!
-Le dernier point est faux. Mais prepare toi, je les entend qui arrive.
En effet, des cris et des hurlements se faisait entendre, plus des ordres qu'autre chose.
-Ils arrivent! Hurla le sergent Varl.
Des hommes se mirent a courrir vers eux Yorwan ne s'attendait pas a voir des humains courrirent vers lui. On lui avait dit que se serai des créatures étranges et horriblement défformé, mais il ne voyait que des etres humains aux visages ravagé par les dommages du chaos. Un homme bien plus grand que les autres se tenait a leur tete, une épée tronconneuse a la main et un pistolet bolter dans l'autre. Une fois la surprise et la peur passé, il enclencha le mode rafale de son fusil laser et comme ses autres camarades, il vida ses chargeurs les uns après les autres. Il ne prenait meme pas le temps de viser, il tirait. Puis les premiers hérétiques passerent la barricade de fortune et la c'est un combat au corps a corps qui se déroula.....et il preferait de loin ça.
Il lacha son fusil pour prendre la miséricorde et sa baillonnette et il se mit a danser. Une danse de mort dans laquelle il entrainait chacun de ses ennemis. Un homme se mit en travers de son chemin et éssaya de le tuer d'un coup d'estoc. Avec la baillonette Yorwan para et se retournan, il lui envoya la miséricorde dans le cou. Un autre le chargea avec son fusil il évita la baillonette du fusil d'un pas de coté et il envoya la miséricorde droit dans sa bouche d'ou elle ne voulu plus bouger. Il continua ainsi son office macabre d'une danse de mort apprise dans les gangs des cités ruches.

Rapidement, les gardes finirent les derniers soldats ennemis et partout dans le vaisseau le meme sénario se répétait sauf dans quelque partie ou les bibelots avaient du être envoyés pour finir le boulot.
Lorsqu'ils regardèrent tous l'espace, ils virent un décor a la fois d'une merveille sidérante et d'une horreur térrifiante, des vaisseaux de plus de 2 kilometres de longueurs se tiraient dessus avec des armes suffisament puissante pour rayer une ville de la carte. Le balai des chasseurs qui s'entrechoquaient dans des combats d'une violence extreme. LE suicide héroique de pilote dont les appareils trop endommagé pour survivre longtemps se crachaient sur les vaisseaux amiraux ou dans les réacteurs des croiseurs pour entrainer une surchauffe.

Quelque heures après, la bataille était gagné, les troupes de combats avaient énormément souffert, le 9° Veldarhian avait été détruit dans l'explosion de son transporteur et les flottes étaient réduite a la moitié de ce quelle était au départ. Heureusement, la planete ou tout le régiment allait débarquer été en vue. Yorwan sortit d'un étui un révolver qu'il avait trouvé sur le cadavre d'un garde mort, celui-ci était magnifiquement ouvragé et le soldat avait sur lui plusieurs chargeurs plein. Son propriétaire n'en ayant plus besoin, il lui avait emprunté le tout. Il rangea le révolver et d'un regard triste il partit en direction de ses quartiers ou il allait devoir faire son barda pour partir. Le vaisseau avait été inspécté et épuré par les bibelots et les aimant a plombs n'avaient détécté aucune trace d'ennemi. Il venait de faire son premier sang et se ne serait pas le dernier.

Les bibelots dans le jargon des gardes lambda sont les troupes d'élites et leur jalousie les amene à les appeler ainsi.
Les aimants à plombs sont des psykers, des hommes ayant de puissant pouvoir psychique, c'est aussi un terme plus que pejoratif.
La misericorde du garde est un petit couteau que l'on met dans sa botte pour se suicider en cas de capture par l'ennemi, mais aussi pour le planter dans l'oeil de l'ennemi en question dans le cas ou.
Si vous avez d'autre question ou des remarques (bien ou pas bien) dite le je vais poster la suite plus tard wink

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par MrOrabai le Lun 30 Juil - 17:54

Passionant, continue comme ça! Perso, j'attend la suite.
avatar
MrOrabai



Masculin Nombre de messages : 3803
Age : 37
Localisation : ciel
Alliance : B.S.G
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Second sang.

Message par Invité le Lun 30 Juil - 23:23

Le vacarne épouvantable du balai des Valkyries énervait les gardes impériaux déjà déscendu de leur transport. Sur la surface désertique d'une plaine de Thyrus II le 1 régiment d'Hygnatis débarqua, deux milles hommes, deux cents chars et le materiel qui allait avec.

Chaque soldat devait porter un masque ou sa cape sur son nez et sa bouche pour éviter de manger la poussiere que faisait voler les moteurs des Valkyries. La flotte venait de livrait ses dernieres cargaison a déstination des troupes au sol et les vaisseaux retournaient en orbite pour y attendre de nouveaux ordres.

La compagnie du sergent Varl se mit au garde a vous avec les autre pour l'inspéction. Le commissaire Torck commença l'inspection. Pendant ce temps, toute la fabuleuse organisation impérial se mit en marche. Les agents de l'officio Ministorum assistés des mysterieux Technopretre de l'Adeptus Mechanicus mettaient en place des fortifications de fortunes, débarquaient le materiel et les chars.

Yorwan et les autres hommes du premier d'Hygnatis ne faisaient que très peu attention aux paroles acerbes de leur commisaire, preferant fusiller du regard les membres du 3eme de Jortan. Ceci leur rendaient bien et les provocations étaient nombreuses, mais aucun des hommes n'étaient assez betes pour sortir du rang et allé se battre. Pendant l'inspection les radios de chaque chef d'escouade grésillèrent:
"Ici le sergent Herstag de l'équipe de reconnaissance des FDP on est a l'avant de votre position comme vous nous l'avez demandé. Des mouvements on était détécté dans les jungles en face de nous. J'ai...Attendez! Ils sortent, ce sont des Xénos de types Eldars! Ils sont nombreux."
Immédiatement, les sergents, capitaine, major et colonel hurlèrent a leurs hommes de se mettre en position pour se préparer a un assaut important. Puis la radio se remit en marchel:
"Ils sont trop nombreux! On se fait déborder! Envoyez nous de l'aide, je vous en supplie, on va tous y pas....." Le sergent Herstag ne fini jamais sa phrase, il fut transpercé de plusieurs shurikens d'énergies qui mirent fin a sa carriere de maniere définitive.

Les soldats des deux régiments mirent leur haine de coté et se preparent a la venu de l'ennemi, pour tous, c'était la premiere bataille rangé a laquel ils prenaient part et pour beaucoup, se serai la dernière. Un silence de mort tomba sur la ligne de front, seulement troublé par les moteurs des leman Russ qui attendaient eux aussi la possibilité de faire tonner leur canons. Yorwan jouait avec le pistolet qu'il avait prit sur un cadavre pendant les escarmouches dans son croiseur. Il faisait sa pour calmer le tremblement des ses mains, cependant, un observateur averti aurai pu déceler dans ses yeux une haine tenace et une grande impatience du combat.

Les yeux rivés sur la plaine d'ou un nuage de poussiere était soulevé, il attendait comme les autres quand le tonnerre ce fit entendre, mais il n'ya avait pas de nuage. Se retournant comme les autres il vit les terribles basilisk se mettrent pilloner la zone du nuage. Les mottes de terres volant a cause des éclats étaient visible depuis les positions des gardes. Et toujours ce bruit de fin du monde qui assourdissait les gardes. Les Eldars étaient maintenant visible, mais pas encore a portée de tir. Les gardes se tenaient pret, attendant les instructions du colonet qui marmonnait:
-20 metre, 15 metre, 10 metre, 5 metre. Feu de toute les armes!
C'est a ce moment que l'enfer commença.

Toutes les pieces d'artilleries se mirent en marche en meme temps, tout les fusils firent de meme ainsi que les pieces d'armes lourdes. Dans le meme temps les Eldars firent de meme et les armes étranges des Xénos mitraillaient les positions de la gardes avec une precision impressionnante. De nombreux Eldars se précipitaient a l'assaut avec des armes de corps a corps et ils étaient les cibles principal des gardes, mais les autre saussi avancaient. Quelque part sur la ligne quelque'un hurla "ILS ARRIVENT" et un feroce corps a corps s'engagea sur toute la ligne de front. Partout les Eldars se battaient a coups d'épée tronçonneuse ou de couteau de combat contre les baillonettes des gardes et leurs fusils lasers très maniables. Yorwan se battait comme un dément, donnant un coup de poing a droite, un coup de baillonette a gauche mitraillant la tranché pour exterminer la vermine Eldar. Tout son régiment se trouvait etre très efficace dans ce genre de combat parce que dans les profondeurs des cité ruches, les combats entre les gangs et les membres de l'Arbites ressemblait souvent a ça. Mais cela ne suffisait pas, les redoutables guerriers aspects étaient la mort incarnée et chaque coup qu'ils donnaient trouvé une tete, un torse ou un bras. Très vite, on entendit sur les radio les phrases les plus redouté de la garde:
"Vous vous etes rendu coupable de lacheté devant l'ennemi et par l'autorité qui m'a été confié par l'empereur eternel, j'applique le jugement adéquat" A chaque fois, un tir de pistolet laser assourdissait les radios.

Malgré le zele des commissaires et la bonne foi des gardes, il se trouva vite que la position était perdu. Les Gardes partirent vers les positions secondaires que l'adeptus méchanicus et l'officio ministorum avaient érigé a la hate. Les eldars ne les poursuivirent pas, trop occupé a compter leur mort et a emporter les bléssés, les hommes qui formaient le bras armées de l'empereur devaient se contenté de regardé impuissant leur camarade bléssés se faire achever par un Xenos.

La journée prit fin, laissant place a la nuit et a la terreur d'une attaque nocture. Yorwan discutait avec un de ses quelques amis, celui-ci, très grand venait comme lui d'une cité ruche et il avait comme arme deux pistolets lasers qu'il avait volé sur les cadavres des morts, un visage coupé a la serpe et des cheveux mi-longs volant dans le vent legers de la nuit, il était entrain, gagner a un jeu de des quand le commisaire passa près d'eux.
-Alors, dit il, vous n'etes pas de garde ce soir?
-Non monsieurs répondit Yorwan, c'est au tour de l'autre régiment.
-Et c'est une raison pour jouer au dès?
-Commisaire, voyons, n'avez vous jamais fait cela quand vous étiez jeune? Demanda l'ami de Yorwan
-Soldat Kurt, sachez que je n'ai pas a vous répondre, mais comme vous me posez la question, je vais vous repondre non! Maintenant arretez ça et allé vous occupez de vos armes et de vos armures!
-Bien commisaire! Répondirent les deux soldats sans bouger un pied de l'endroit ou ils étaient.

Lorsque le commissaire fut partit, il recommencerent a jouer mais un hurlement les sortit de leur jeu:
"Alerte! Ils arrivent! A vos armes!"
En une minute, tout ce transforma en carnage, des hommes sortaient en quatrieme vitesse de leur tente ou de leur barraquement et se dirigeaient a peine vétu sur le champs de bataille, un fusil a la main. Les feux de l'adeptus méchanicus se mirent en marche pour éclairé l'ennemi tout en l'éblouissant permettant au soldats de tirer dessus. Cette fois tout était clair, ils allaient tous mourrir si ils n'étaient pas tout de suite évacué du champ de bataille. Le haut commandement l'avait bien compris et avait déja demandé l'aide des vaisseaux de transport de la flotte qui n'arriverai que dans 30 minute.

La bataille fut des plus spéctaculaire, partout, les eldars tiraient, frappaient et finissaient sous les saints coups de la garde impérial. Au milieu de la mélée, Yorwan avait dépuis longtemps abandonné son fusil preferant deux baillonnettes, la sienne et celle d'un mort. Il se battait avec la férocité d'un space marine, ses coups atteignant des gorges ou des membres mal protégé des faibles eldars. Il vit un des gardiens arriver une lame a la main, il se baissa quand le coup arriva et remonta en donnant un upercut au menton de l'Eldar avec une baillonnette en guise de poing. Un autre arriva sur sa droite, il saisit sa baillonnettes par la lame et la lança sur l'eldar qui s'éffondra en se tenant la gorge a deux mains. Un scorpion tenta de le tuer en lui sautant dessus, mais Yorwan se laissa tomber par terre et se faisant loupé son saut a l'Eldar, il se releva immédiatement et le poignarda. C'est ainsi que se déroulèrent les corps a corps violent entre la garde et les perfides Xenos.

La garde ne cessait ne reculé malgré la rage de ses soldats, elle arriva vite près des airs de débarquement, les Eldars sur ses talons. Les vaisseaux de transport enfin là, tout les gardes se dépécherent de rentré a l'intérieur dans l'espoir de sauvé leur vie. La plupart des gardes étaient monté quand les portes qui séparé la baie d'embarquement du reste de la base. Alors les pilotes, n'ayant aucune envie de perdre la vie pour celle d'insigifiant gardes fermèrent les portes, piégeant les malheureux pas assez rapide dans une mort certaine. Yorwan déjà dans un des transport regarda son ami être incrédule devant la porte qui se refermait devant son nez. Celui-ci lui sourit, lança les dès et sortit ses pistolets lasers. Yorwan se souviendrai toujours de ce moment particulierement frappant de son existence.

Kurt lui sourit et se retourna, les deux pistolets levaient vers le ciel et il commença a murmuré:
-Empereur dieu, que votre nom soit sanctifié sur terre comme sur mer, dans l'espace comme sous terre. J'en appel a vous maintenant, je vais vous rejoindre pour etre a vos coté pour l'éternité, je vous en prie, donnez moi la force de pouvoir gagner ma place.
Il se releva car sans se rendre compte, il s'était agenouillé, les Eldars finissaient de tuer les derniers gardes qui tentaient de les repousser.
-Venez ici maudit fils de pute! Venez affronter votre némésis! VOus n'êtes qu'une bande d'infame batard et je vous maudit pour l'éternité! POUR LA GLOIRE, LA MORT ET L'EMPEREUR DE L'HUMANITE!
Il chargea les eldars, les prenant au dépourvu, il vida ses chargeurs très vite, les lança sur un eldar tellement fort que celui-ci eu le crane fendu. Dégainant sa baillonnette et sa miséricorde il commença a tuer tout ceux qui se dressait sur son saint chemin, hurlant "Pour l'empereur" a tue-tete, il était l'incarnation de la mort. Soudaint, il sentit une intense douleur dans son ventre, il regarda, et vit qu'un shuriken venait de le toucher de plein fouet. Il se mit a genoux et quand un gardien vint se mettre en face de lui pour l'achever, Kurt lui enfonça son couteau dans le ventre. Il se releva et continuant de reciter les litanies de haine et de vengeance, entrecoupé de la marche pour l'empereur, un hymne de sa planete.
Une fois de plus, il était sur le champ de bataille plus meurtrier qu'une escouade des légendaires guerriers de l'astartes. Mais meme la sainte fureur de l'empereur a une fin, et lorsqu'une épée tronconneuse lui rentra dans le torse, tout prit définitivement fin.
Lorsque les Eldars comptèrent leur morts, ils virent que l'humain a lui seul en avait tué plus d'une soixantaine et il se retrouva bien a la droite de l'empereur, tout le monde avait vue cette scene, peu de temps après la campagne, il fut sanctifié et le soldat Kurt devint saint Kurt.

Pendant le combat héroique de Kurt, les vaisseaux de transports se faisaient canarder par l'artillerie anti aérienne des Xenos. Yorwan se trouvait dans un des vaisseaux eu la peur de sa vie. Le pilote enclencha les vitesses a une rapidité stupéfiante, oubliant le degré de résistance des ses moteurs, des volés de stabilisation jusqu'au nom de sa propre mere le fit décoller a une vitesse stupéfiante de la planete. D'autre vaisseaux n'eurent pas cette chance. Le Narval, un des vaisseaux les plus remplies, perdit de la vitesse du fait de sa cargaison et il fut atteind d'un tir de DCA en plein vol. Il n'éxplosa pas, mais un incendie se répendit a l'intérieur, les soldats hurlaient a cause des flammes qui les brulaient sur pieds, ils suppliaient leur mere, l'empereur et tout les autre dieux qu'ils pouvaient trouver. Leurs hurlement d'agonie horribles retentirent sur toute les ondes, les odeurs de chaires brulaient se sentaient depuis la cabine, mais personne n'osa allé voir. Les hommes tambourriné sur les portes de débarquement et sur les hublots dans l'espoirs de les détruire. Ils finirent leur vie d'une des manieres les plus atroces qu'ils soient, brulé vif dans un espace confiné, sans chance de survit. Le vaisseau finit par éclater, le prométéum ayant était léché par les flammes.

Les vaisseaux de transport arrivèrent dans les grands transporteurs de troupes, et protégé par la flotte. Le haut commandement décida de la punition divine par le feu de ce lieu et les vaisseaux lourds bombardèrent pendant deux heures la base et ses environs, la réduisant a néant, ainsi que toute formes de vie a des kilometres a la ronde. cependant la mission n'avait pas changé, et les renforts allaient bientot arrivé, ils étaient pour le moment en attente.

pour ceux qui ne savent pas:
-La religion imperiale est basé sur l'empereur-dieu. Un sur homme qui mena l'humanité dans la conquete de l'espace durant des centaines d'années. Il est a moité mort et emprisonné dans un machine pour l'eternité depuis mil ans parce que lors de l'affrontement final face à son fils, il a été mortellement bléssé et la machine lui permet de vivre.
-Les FDP sont simplement les Forces de Defenses Planetaire.
-Les eldars sont une race humanoïde ennemie de l'humanité, elle est technologiquement bien plus avancé, mais bien moins nombreuses.
-Les scorpions ne sont pas des petites betes, mais des troupes eldars spécialisés dans le corps à corps.
pour l'index, je crois que c'est bon. non?

Et voila. C'est la deuxieme partie des chroniques sur yorwan que j'ai fait. Je posterai la suite plus tard (mais elle est déjà ecrite)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Invité le Mar 31 Juil - 11:09

cool ton histoire mais tuer un scorpion au corp a corp a la baillonette me parait peu probable (armure lourde plus épé tronconeuse)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Invité le Mar 31 Juil - 11:31

Ba dans le jeu en lui meme, t'as pas le choix quand tu joues avec tes pauvres gardes imperiaux et qu'une unité de scorpion de fonce dessus t'as pas franchement le choix (d'ailleurs souvent tu pleures Very Happy)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Invité le Jeu 2 Aoû - 6:49

Clair mais de toute facon tu pleur quand n'importe quoi te fonce dessus avec des G.I (lol fait exprés?)....

J'ai mal aux yeux, j'ai commencé ton histoire et jpouvais plus m'arrété...C'est ou le bouton pour le contraste put*** ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Invité le Jeu 2 Aoû - 9:36

euh garde imperial sa sent dawn of war sa non?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Invité le Jeu 2 Aoû - 9:39

Dawn of war est tiré d'un jeu genre echec mais qui ne ressemble plus du tout au echec appelé warhammer 40000, c'est du modelisme...HAlala sa me rappel ma jeunesse ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Invité le Jeu 2 Aoû - 9:57

moi ji jou encore au warhamer enfin surtout la trilogie des DOW
et les figurines a peindre .

Space Marines à l'attaque
au pardont je menporte^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Invité le Jeu 2 Aoû - 10:00

Space Marine? C'est cheaté comme race lol Eldar oui Eldar ^^ mais bref on s'eloigne du sujet la ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par MrOrabai le Ven 3 Aoû - 8:33

Hum hum, salut a tous, essayez de rester centrés sur le sujet, s'il vous plait. Pourriez-vous ouvrir un sujet dans le bar qui parle de ce jeu, vous m'avez intrigué du coup... Merci et surtout bon jeu a tous, car votre réussite, c'est la réussite de la B.S.G, VIVE LA B.S.G!!!!!
avatar
MrOrabai



Masculin Nombre de messages : 3803
Age : 37
Localisation : ciel
Alliance : B.S.G
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Invité le Ven 17 Aoû - 12:02

Hum désolé pour le retard que j'ai en ce moment, mais ma vie irl me prend du temps et ne m'en laisse que peu pour l'ordinateur d'ou mon ralentissement ingame et ma desertion du forum. Mais je vais quand meme prendre un peu de ce temps, ce qui est la moindre des chose.
Donc, ou avions nous laissé yorwan? Ha oui, voici la suite de ce sympathique personnage comme vous allez le voir par vous meme:

Silence, silence, voila ce que voulaient dire les signes du sergent Yorwan, récenment promu après la mort tragique de Varl lors de l'assaut sur les eldars. Toujours a croupis dans les décombres de la ville, il ordonna a ses 15 hommes d'avancer en silence. Avançant parmi les ombres de la nuit ils arriverent devant le palais impérial et se mirent en position d'infiltration.
-Yorwan pour le centre de commandement, je suis en position avec mon escouade, attendons les ordres. Murmura Yorwan.
-Vous pouvez y aller, l'Empereur vous garde sergent.
-C'est bon les gars, vous etes pret? Balancez vos grenades sur ces fumiers.

D'un seul homme, les 16 gardes lancèrent leur ceinture d'explosif parmi tout les orifices possible du palais. La gigantesque explosion qui en résultat les obligea a garder la tete baissé pendant que les débris retombaient pendant deux minutes. Puis ils se leverent, hurlèrent et entamèrent leur course vers la citadelle. Courant comme des dératés, ils arrivèrent rapidement dans le coeur citadelle dans avoir eux a tirer un seul coup de feu, et lorsqu'ils arrivèrent ils virent qu'ils ne s'étaient pas trompé, par terre des cadavres de Xenos de type Tau jonchaient le hall.
-Vérifiez les corps!
-Sergent, il bouge encore celui-la!
Yorwan s'approcha du Xenos qui tentait de se relevé et lui envoya un grand coup de pied dans la figure le couchant puis il s'accroupit a ses cotés et lui braqua son pistolet sur la tempe.
-Bonjour, je crois que nous allons avoir une petite discution, je me nomme Yorwan et toi, c'est quoi ton nom?
-Je me nomme Kais et tu ne sauras rien d'autre sur moi! Le Tau lui cracha a la figure.
Un soldat leva sa crosse pour lui en envoyer un grand coup sur l'arriere de la tete mais Yorwan leva la main.
-Inutile mon ami, il va s'excuser de lui meme. Et il tira sur la main du Tau qui hurla de douleur.
-Excuse toi mon ami, et dit moi ce que toi et tes sales potes faisaient ici!
-Va te faire f....Il ne finit pas sa phrase qu'il hurla de nouveau de douleur quand Yorwan lui planta sa baillonnette dans la cuisse et commença a faire de legers moulinet.
-Répond au moins a la derniere question et tu pourras retourner chez les tiens, je ne suis pas un monstre, je te jure de tenir parole, et pour prouver ses dires il cracha par terre (sur la main du Tau)
-Comment me prouver que tu dis vrai?
-Je ne peut pas te le prouver mais je peux te dire ce qui va t'arriver si tu ne réponds pas, et il lui enfonça sa baillonnette dans l'autre main et en meme temps il écrasa avec son genou la main dans laquelle il avait tiré.
-Sergent, je ne suis pas sur que...commença un des soldats
-La ferme!
-D'accord, d'accord arrete je t'en supplie! Supplia le Tau
-Alors parle foutu Xenos!
-Nous sommes venu ici pour apporté le bien supreme sur cette planete.
-Tu te fous de ma gueule! Il planta l'autre cuisse avec sa baillonnette.
-Non! Non! je te jure que c'est vrai! On a aussi détécté il y a peu des signaux énergétiques étrange venant de cette planete, je te jure que c'est tout ce que je sais!
-Bon d'accord, tu peux rejoindre les tiens maintenant, il se leva puis lui donna sa mains pour qu'il se releve et sorti son pistolet pour lui figer une balle dans la tete la faisant éclater comme un melon trop mur.
-Sergent vous lui aviez promis de la laissé en vie!
-Non, je lui ai promis de le laissé rejoindre les siens, et maintenant il peut, dans l'au dela, je suis sur qu'ils seront heureux de le revoir. Achevez tous les survivants, déblayez les corps et établissez une position de defense.
-Et l'interieur du palais? ils y sont peut etre aussi?
-Les scanners n'ont détécté aucun signe de vie a l'intérieur meme du palais alors faites ce que je vous dit!

L'escouade entama la construction d'une position défensive en milieu hostile selon les regles du manuel du parfait soldat et s'y installa en attendant de nouveau ordre. Puis des bruits de pas se firent entendre, des bruits de pas très doux. Très vite l'escoude se mit en place et se prepara a tirer, puis a la surprise de tout les soldats, se fut un enfant qui entra dans le hall de la citadelle. Un petit enfant de 10 ans qui semblait affamé et completement perdu. Yorwan alla le voir ainsi que trois autres soldats.
-Hé bien mon petit qu'es ce que tu fais ici? demanda t-il de sa voix la plus douce possible
-Je me suis perdu monsieur, et je cherche mon papa et ma maman.
-Tu habites ou?
-Je sais pas...J'ai faim, s'il vous plait monsieur es ce quue vous avez a manger?
-Oui bien sur s'empressa t-il de répondre et il sortit d'une des poches de sa chemise des gateaux aux chocolats distribué avec les rations alimentaires. Tiens, manges ça. Druss!, un colosse s'avança, donne de l'eau au jeune gars et démerde toi pour trouver une chambre dans cette foutu citadelle et la cuisine aussi!
-Oui sergent, il prit le petit garçon dans ses gros bras et partit a l'interieur de la citadelle, les lumieres s'allumant d'elles meme.
Yorwan le regarda partir, Druss était un excellent élément, un colosse de 2m50 avec le coeur d'un nounours, il était cependant un combattant redoutable et il exécutait les ordres que l'on lui donnait très soigneusement mais Yorwan savait qu'il ne faillait pas lui donner d'ordre comme la torture ou ce genre de chose, il préférait confier sa a un autre de ses hommes ou a lui meme.

Très vite Druss revint avec de la nourriture a profusion et les bras chargés de munitions.
-J'ai installé le petit et j'ai découvert ça en plus de la nourriture aux cuisines.

Vers 1 heures du matin un gresillement provint de la radio:
-Ici le centre de commandement, une importante force ennemie se dirige vers vous, nous vous envoyons des renforts, mais ils arriveront apres l'ennemi, vous devez tenir, nous ne devons pas perdre ce point.
-Compris. Les gars tout le monde debout, une importante force Xenos progresse vers nous et les renforts sont pas pret d'arriver alors on va tenir en attendant. Pour l'Empereur!

Les soldats se préparent, après une rapide exploration des lieux, ils trouvèrent une ancienne mitrailleuse avec plusieurs chargeurs de munition. Une fois tous les préparatifs finit, ils allèrent voir dans l'equipement des cadavres Xenos si quelques chose pouvait etre utile, ils prirent tous les fusils, toutes les munitions ainsi que les grenades a photon et une radio. Des lumières illuminèrent les rues de la ville, les Tau arrivaient.....

Tous les soldats regardaient les ombres se mouvoir dans la noirceur du soir puis du noir encre de la nuit un trait bleu arriva droit sur eux, suivit de nombreux autres.
-Gardez la tete baissé!
Les tirs continuaient mais des bruits de course étaient entendu.
-Ils arrivent, sortez vos tetes de la et mitraillez moi cette zone!
Les gardes impériaux se mirent a genou, calèrent leur fusils sur la barricade de fortune et mitraillèrent copieusement la zone. La nuit n'était plus noire mais bleu et rouge, les soldats impériaux prenaient a peine le temps de viser tellement l'énnemi était nombreux. Après une demi-heure de combat, les tirs se firent moins intenses puis inéxistant du coté Tau.
-Cessez le feu! Ils sont partis
-Ils vont revenir? demanda un des soldats
-Non, ils vont nous laissé la tranquillement alors que l'on a tué toute leur escouade.

Plus tard dans la nuit.
-Sergent, j'entend des bruits de pas, ils viennent dela, le soldat montra un batiment en ruine sur sa droite.
-Druss! Balance moi une de leur grenade là-bas que l'on voit si c'est vraiment eux!
Druss prit une des grenades a photon des tau et la lança sur le batiment, la déflagration fit voler plusieurs corps dans les airs confirmant la presence des Tau dans le batiment et la reprise de l'assaut ennemi.
-Tous en position de combat! Hurla Yorwan.
Calant son fusil dans le creux de son épaule il commença a viser ses cibles. Il fit un guerrier de feu sortir sa tete des décombres pour charger mais lorsqu'il se leva, la tete en question explosa d'un tir de laser dont Yorwan se félicita. Ensuite il continua son ouvrage de mort, un guerrier de feu avec du blanc sur son armure semblait hurler des ordres aux autres, yorwan bloqua sa réspiration et lui arracha les cordes vocales d'un tir sans accro. Soudain il entendit le vacarne de la mitrailleuse et il vit des Tau disparaitre dans une gerbe de sang, d'autre tomber a terre, une petit fleur rouge se dévellopant sur leurs armures. Un autre cri déchirant se fit entendre, mais celui-ci vint de la ligne de defense. Yorwan courru voir d'ou venait la plainte et quand il arriva, il vit qu'un de ses hommes venait de se prendre un tir de fusil a impulsion de plein fouet. Il regarda alors autour de lui et prit conscience que déjà cinq de ses hommes avaient perdu la vie et que un sixieme se vidait en silence de son sang. Il releva la tete et vit que les Tau se rapprochaient dangereusement.
-Grenades! Lancez toute vos grenades! Renvoyez moi ces fils de pute en enfer!
De la ligne de front, des dizaines de grenades volèrent en direction des décombres de la ville créant de nombreuses explosion et obligeant les Tau a se replier.

Quelque heures plus tard, le jour se leva sur des décombres fumant, Yorwan et ses hommes avaient résisté et quand les Leman Russ arrivèrent près de la citadelle pour la protéger ils virent 6 gardes abrutis de fatigues et les yeux completements explosés du fait des lumières vivent dans la nuit noire. L'action d'éclat de l'escouade fut noté dans le parchemin d'honneur du régiment et les soldats félicités par le gouverneur de la planete. La ville était définitivement sauvé, les Tau repoussés et les soldats attendaient maintenant leur déploiment sur leur prochaine terrain de combat.


Voila, donc je poste la suite demain, comme vous avez pu le voir. Dans l'histoire Yorwan a legerement changé de psychologie et à retrouvé celle que je voulais lui donner à la base, c'est à dire celle d'un"salopard fini".

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Invité le Ven 17 Aoû - 14:31

Tres bonne idée de s'inspirer de warhammer 40K comme theme, car celui est exactement sur le meme "plan" de ogame( vaisseaux, troupes...)
Moi meme j'y jouais( spaces marines) mais j'ai arrété depuis.
Tres bon RP.

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Premier sang.

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum