Les chronique du 8eme régiment de Sera

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Aller en bas

Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 27 Juin - 19:23

Salut kodai le retour alors pour ceux qui ne me connaisse pas je suis déja le créateur de 2 texte RP sur ce forum : le chute de T'au et howling warrior ( jamais finis d'ailleur)


Chapitre 1 Avenue M1VBZ 23


"Tous a terre " hurla le Capitaine Brawn dans la radio quand une nouvelle pluie d'obus fut repéré, un des obus toucha le bâtiment ou se trouvaient Brawn , arrachant des morceaux de béton et faisant s’effondré une partie de la pièce ou il se trouvais avec son escouade de Commandement. Le Capitaine époussetât son uniforme, tout en recherchant son assistant radio des yeux.
-Shepherd t’es encore en vie ?
Une quinte de toux lui indiqua que son assistant était encore en vie. Le radio, recouvert de poussière se releva péniblement.
Depuis le 6eme étage de l’immeuble ou il se trouvait, il avait une vue dégagé sur l’autre coté de l’avenue en face il pouvait voir l’ennemie se rapprocher ce spectacle ressemblait a celui d’une fourmilière des milliers de soldat s’élançait en scandant le nom de du dieu du sang sous le couvert des décombres.
-Shepherd dit a tout les homme de se tenir prêt assaut imminent
-A toutes les unités ennemie en approche préparé vous a ouvrir les feu .
Sur le coté impérial de l’avenue les prêtres et les commissaires galvanisait le courage de leur hommes les un en les remplissant de foi envers l’empereur et les autres en aiguisant le courage de leurs hommes avec leurs pistolet bolter.
L’avenue M1VBZ 23 était l’avenue principale de la cité ruche elle traversait la ruche de part en part et mesurait 200 M de large sans aucun couvert ce qui en faisait une position défensives de choix.
Le sergent Greer de la Easy compagnie fut tiré de ses pensé par l’appel radio du capitaine et s’adressa a son escouade de vétéran : « Messieurs nous avons survécues a des tempêtes plus féroce ne faite pas rougir l’empereur aujourd’hui en mourant ! Maintenant au nom de l’empereur et de Sera Massacré les que leur dieux ne les reconnaissent plus »

Le premier hérétique sortit des decombre suivit de beaucoup d’autre la ligne impérial si calme avant l’attaque s’illumina d’un seul coup. Un enfer de bolt, de balle, de laser, de shrapnel et plasma s’abatis sur les servants des dieux noirs. Malgré les pertes ces derniers continuaient a s’avancé sans cesse les vivant s’abritant derrières les reste des mort qui servaient de couvert improvisé.








Chapitre 2 : L’arriver

8 jours avant les événements de l’avenue M1VBZ 23

++++++++++++++++++++++Lieu : Croiseur Vitrifica Furia ++++++++++++++++++++++
++++++++++++++++++++++Lieu de départ : Sera ++++++++++++++++++++++
++++++++++++++++++++++Lieu d’arrivé : Circé++++++++++++++++++++++

-On arrive dans combien de temps normalement ? demanda le bleu.
-Entre 1 et 5 h selon le commandement. Répondit Greer .
-Niveau d’opposition ?
-1 quart des FDP on retourné leur vestes et combatte, le gouverneur qui a envoyé une demande d’aide. Maintenant aller préparé vos armes et vos équipement on va être largué via valkyrie. Et en générale en plein merdier.

Comme pour confirmé l’ordre du sergent la voix grésillantes dans les hauts parleurs donna l’ordre a tous les soldats a bord de se préparé pour l’assaut. Les chambres jusque la calme s’agitèrent en un instant les soldats commencèrent a courir dans tous les sens, sous les hurlements des sous officiée, jusqu’aux armureries. Les nouveaux engagé y allait avec entrain alors que les vétéran conscient de la boucherie qui les attendait y allaient a contrecœur.

Les chefs d’escouade furent convoqué par le capitaine Brawn pour un dernier briefing
-ok lieutenant vous et vos hommes sécuriserez le palais du gouverneur puis vous l’extrairez vair le QG de campagne. Une chimère sera a votre disposition pour cela.
-Qui est le chef des escouade 2 a 6 de la Easy demanda le capitaine.
-Sergent Artilleur Greer au rapport Capitaine. répondit le sergent tout en se mettant au garde a vous
-Sergent Greer, celons la dernière liaison astropatique avec la planète il y-aura plusieurs batterie d’artillerie sur cette position. Des éléments du 4 eme régiment de Catachan pour facilité votre déplacement dans la jungle.
- A vos ordres chefs.
Après avoir reçu ses ordres Greer courus dans les couloirs maintenant désert du vaisseau suivant les marquages aux murs pour retrouver le hangar d’où il allait être envoyé sur Circée.

En arrivant au hangar il vit que la porte de celui-ci était ouverte les soldats étaient déjà dans leur véhicule le sergent s’arreta quelque seconde pour admiré l’extérieur du vaisseau il trouvait les teintes violette a l’extérieur très belle et assez majestueuse il fut tiré de ses pensé par le commissaire régimentaire
-aller mon amis et que l’empereur te garde
- merci toi aussi Anton
Greer connaissait le commissaire Anton Gebbet depuis son premier déploiement il lui avait sauvé la vie a plusieurs reprise et en était née une forte amitié .
Le commissaire monta dans la valkyrie 7 et le Greer dans la 6. Il se anarcha et la rampe d’accès se ferma, une lumière rouge s’alluma dans la valkyrie, il aperçu ses hommes en train de prier l’empereur l’ambiance était lourde et il pensa en souriant « Il y’a une meilleur ambiance dans un cercueil ».
Un choc se fit sentir comme un coup de frein. Il était arriver a destination.


Chapitre 3 : débarquement

Le pilote de la valkyrie commença à amorcé sa décente avec une dizaine d’autre d’appareille vers la planète on pouvait voir depuis l’espace les grandes cité ruche illuminé de mille feu dans la nuit de Circé le pilote s’adressa a ses passager :
-Messieurs, ici votre commandant de vol la température a l’extérieur est de -273° C on risque d’avoir quelque turbulence du a un passage sur une zone protégé par la DCA.
La décente fut plutôt rapide jusqu'à l’atmosphère, a son entré l’intérieur de la cabine se mis a tremblez de toute pars et la température devins étouffante.

Une recharge d’autocanon mal attaché se détacha et se mit a voler dans la cabine et assomma violement un homme. Le chargeur fut rattrapé par Connors le sniper de l’escouade.
-Putain, Connors il est encore en vie ?
-Oui sergent il est seulement dans le jus.
-Ici votre commandant de vol préparé vous on arrive, j’ouvre la rampe arrière.
Dans un léger grincement la rampe s’ouvrit laissant rentrer l’air glacé et nocturne de Circé.
Tes tirs antiaériens rompirent la tranquillité de la nuit. 2 valkyrie furent touché la premières par une roquette qui vint arracher son aile droite ce qui fit s’écrasé celle-ci 600 m plus bas dans une gerbe de feu et la seconde par un tir de canon laser qui la fit explosé en vol.
En riposte les impériaux firent feu avec leur batterie de missile air sol ce qui engloutit la DCA sous une avalanche de flamme.

Lorsque la jungle fut en vue l’escadron se posa à son orée
Une centaine d’homme furent débarqué a cet endroit dont fut confié aux médecins de combat .
-Que lui est t’il arrivé ? demanda le commissaire .
-Un chargeur d’autocanon à Gibson, mal attaché.
-D’accord on attend la valkyrie contenant les Catachans ils nous guiderons dans la jungle.
L’aéronef arriva 2 minute plus tard.
-Sergent Ulrich, 4eme « devils » de Catachan
-Sergent Greer, 8eme Seriens et voici le commissaire régimentaire Gebbet.
-Bien allons-y.

Une longue colonne s’engagea dans la jungle au moment ou la lumière bleuté de l’astre solaire de la planète ce levât. La jungle ressemblait a celle que l’on trouvait sur catachan avec des fougère et des multitudes d’arbres tropicaux. Certain arbre en revanche gros d’une centaine de mètre de diamètre montait parfois a un kilomètre avec, a leur sommet un grand réservoir d’eaux.
La chaleur sur la planète glaciale la nuit augmentait pour atteindre facilement 50° C le jour.
La marche fut monotone pendant 3 heures jusqu’au moment ou un soldat mis le pied dans un terrier « d’arrache jambe » comme les surnommait les colons le pauvre soldat se mit a criere en etant secouer comme un jouet. Ses camarades se mirent a tiré dans le sols avec leurs fusils pour abattre la bêtes mais ce fus sans effets la pauvre victime s’envola quand sa jambe s’arrachis.
-Connely donne le dessert a cette saleté
Le soldat s’empressa de dégoupiller une grenade avant de la lancer dans le terrier qui explosa sous une pluie de sang et d’os.
-Bon on est a 1 kilomètre de la batterie espérons qu’il n’ont pas entendu tout le raffut qu’on a fait dit le sergent avant de reprendre la route.

Chapitre 4 : Assaut

-J’ai repéré 2 manticore et 4 basilisk il y-a aussi 1 chimère et une bonne soixantaine d’ancien des forces de défense de la planète. Il ne nous on pas repéré mais comme vous pouvez l’entendre ils bombardent déjà une position.
-Ok Connors tu va aller sur le flanc gauche avec les escouades 2 et 3. Commisaire emmenez la 5 et la 6 avec les catachan au centre. Moi avec la 4 je prends le flanc droits, a mon coup de sifflet les armes lourdes commence à cracher et le reste des hommes cours jusqu’au premier couvert ok ?
Le commissaire et le caporal Connor acquiescèrent de la tête
-Bonne chance et que l’empereur vous garde, surtout rappellé sur Serra ses dément ne tombe que criblé de laser.
Le sergent Greer se positionna avec son escouade ils n’étaient qu’a quelque mètre des cultiste.
Ces derniers portaient encore pour la plupart l’uniforme des défenseurs de la planète mais toute les insigne impérial avaient été retiré pour faire place a des marques impie on pouvait encore apercevoir le numéro 63, le numéro de l’ancien régiment sur les vestes en Kevlar. Prêt de la chimère certains certain se faisaient marqué au couteau l’étoile a 8 branche sur leur front.
Greer étaient fasciné et répugné a la fois par ce spectacle. Il retira la sécurité de son fusil, rendit une dernière prière à l’empereur et siffla de tout ses poumon dans le sifflet.
Le sifflement strident du sifflet fut vite couvert par une avalanche de tir qui firent s’abattre la justice divines de l’empereur.
Le groupe qui se fesaint marqué le front au couteau furent déchiqueter par une rafale de tir d’autocanon de l’escouade 1 le multilaser de la chimère des hérétique riposta et abatit les 2 servant de l’autocanon.
Des tir de bolter lourd emportèrent nombre de fou dans la mort en quelque seconde
Comme un seul homme toutes les escouades de garde loyaliste sortirent de la jungle.
Le commissaire Gebbet talonné par les catachan fut prie pour cible par un des manticores les 4 autocanon de ce dernier transformant les hommes en bouillie fumante a l’exception de Gebbet et de 4 catachan qui avaient trouvé refuge derriere un des basilisk.
-Putain je vais me casser !
-Fais pas le con le commissaire va t’abattre.
-Je l’emmerde le commissaire un conseil si tu veut vivre fais comme moi.
Le catachan reparti vers la jungle en courant mais il fut stoppé net par un tir de l’officier politique, en plein cœur, le corps sans vie du lâche n’avaient pas encore touché le sol que Gebbet dit aux 3 autres : -Pour lâcheté devant l’ennemie la sentence est la mort.
Greer couraient talonner de près par ses hommes vair la chimère, une grenade a fusion dans une main et son fusil dans l’autre il lança sa grenade qui passa dans l’écoutille du char, qui explosa dans une grande déflagration avant de se mètre a couvert derrière l’épave fumante.
Le caporal Connor quant à lui se dirigea avec son escouade vers la manticore qui avaient abattue l’escouade de Gebbet, avec 3 de ses hommes il monta sur le char ouvrit l’écoutille et avec l’aide se ses homme nettoya le char de l’intérieur.
Les autres escouades se battaient a couvert des épaves de char, l’escouade 6 avait engagé les traitres dans corps a corps très violent durant l’affrontement 8 des 15 Serien furent tuer, le sergent quand a lui fut décapité par le sabre d’un ancien lieutenant des forces de défenses de la planète ce dernier finis coupé en 2 par l’épée énergétique du commissaire régimentaire Gebbet .
En 6 minute la batterie avait emportez la moitié des loyaliste et tout les fous qui avait renié l’empereur avec elle.
-Ok c’est bon détruisez les chars encore en état. Jackson demande une extraction aérienne
Le soldat Jackson s’exécuta
-QG ici Charlie Fox 41 batterie prise demande une extraction au coordoné 456 – 934 A vous.
- Négatif Charlie Fox 41 on a une autre mission pour vous. Il y a une station météo à 17 km de votre position Je vous envoi les coordonné vous recevrez plus d’instruction quand vous serez arrivé la bas.

Chapitre 5 : Last light before the dark

-Le QG aurait pus nous prévenir que c’était 17 km à vol d’ oiseau sa fait 2 jour qu’on galère dans cette jungle de merde
-Ouai ta raison avec ses falaise qui traverse la foret on fait des détour de fous
-Paterson, Carter fermé la on ne va pas tarder à arrivé sur la station et enfin apprendre ce que l’on va faire la bas.
La partie de jungle ou se trouvaient les hommes de Greer étaient très dense a tel point que le ciel était invisible on pouvait tout de même deviner que le soleil se couchait au nord a cause de la luminosité.
-Sergent ici Connor du groupe de reconnaissance on a trouvé la station météo mais il y-a un truc qu’il fat que vous voyer.
-Ok on arrive dans 5 minutes.
La station se trouvaient prés du lit d’une rivière et plus on s’approchait du fleuve, plus il y’avait d’arbre mort, le sol était craquelée malgré qu’il soit humide,La jungle s’arrêta net a quelque mètre du fleuve, qui bizarrement étaient asséché, la foret autrefois luxuriante de l’autre coté avait laissé place à un désert ou seul quelque tronc cassé témoignait de l’ancienne foret. Greer a la sortit fue éblouit par le soleil couchant qui avaient pris une couleur rouge.
Les hommes de l’escouade de reconnaissance se tenaient en face du lit de la rivière, la station quand a elle se trouvait à une centaine de mètre en aval.
-Connor tu voulais me montré quelque chose ?
Le caporal fixait le couché de soleil et ne répondit pas
Le sergent haussa la vois ce qui fie sortir Connor et ses hommes de leur pensé.
-Excusé moi sergent ba voila ce que je voulais vous montrer en faisant un signe verre l’astre solaire
-Un couché de soleil mais tu te fou de moi ?
-Sergent le soleil ce couche derrière nous.
Greer ce retourna et constata que ce que lui disais le caporal était vrais
-Mais alors c’est quoi ce truc ?
-Je ne sais pas je l’aurai sans doute pris pour le soleil aussi si je n’avais pas vue le sombre nuage au dessus, en plus la lumière croit et décroient.
-J’aime pas sa, Jackson appellent le QG demande leur se qu’on fout ici et signalent leur ce truc la bas.
-Sergent, celons le QG cette station contrôle un système de satellite météo il faut que l’on aille dans la station pour envoyé les images qu’ils ont pris au centre de commandement, sinon ils nous disent d’ignoré la lumière la bas.
-Bon on va la bas on envoie ces images et on se casse ce truc la bas me fille des frissons.
La troupe se dirigea vers le bâtiment qui ressemblais plus a un bunker qu’à autre chose on pouvaient voir des marque d’impact sur le bâtiment la porte de l’unique entré avaient été défoncé probablement à coup d’explosif derrière la porte se trouvaient une court assé grande pour qu’une valkyrie puissent se posé dedans.
-Bon on se sépare par trinôme et on cherche la salle de control le premier groupe qui la trouve aura double ration au retour a la base pour si vous voyer du mouvement appelé avec le mot « foudre » si vous entendez foudre répondez « tonnerre » si on ne vous répond rien braqué votre arme sur eux et ne tiré que en cas de geste hostile a oui le courant a l’air coupé alors si vous trouver le générateur soyez cool et activez le .
Les groupe se séparent par les 3 portent qui se trouvait face a la cour.
A l’intérieur le bâtiment était parcellement éclairé par la lumière rouge au sud on pouvait constaté que de violent combat avaient eux lieu ici des impacts parcouraient la pièce accompagné parfois de longue estafilade de sang sur les murs au sols des bureaux étaient renversé et des marre de sang séché recouvrait le sol, mais aucun corps n’était la.
-Greer ici Gebbet j’ai trouvé le générateur et la salle de contrôle.
-Parfait j’arrive sur toi.
Il entra dans le centre de commandement au sous sol c’était la seul pièce qui ne semblait pas avoir souffert des combat. Des soldat était sur les consoles et entrain de transferer les donné vers le QG Le commissaire lui fit un signe de venir verre lui
-Ecoute sa, ça fait froid dans le dos.
Il avait un datapad en main il lui donna les écouteurs et attendit que le sergent les ait dans l’oreille pour Lancer l’enregistrement audio une vois d’homme apparemment terrifié parlais « Crrr cette endroit est facile a défendre crrrrrrrrrrrrrrrrrrrrrr c’était crrr une station balnéaire et ses devenue je ne sais pas ce que ses devenue j’ai renvoyé 3 homme en reconnaissance la bas il y-a 3 jour crr ils ne sont pas revenue crrrrrrrrrrrr cette nuit des hommes nous ont attaqué ils ne paraissaient presque plus humain crrrrrrrrrrrrrr ils récitaient de noir cantique que je n’ose répété crrrrrrrr »
-Il n’y-a rien d’autre sur la bande.
-Je n’ose imaginer le sort des types qui se trouvaient ici on va être rapatrié ? Ou on rentre à pied ?
-Des valkyrie arrivent dans 20 minute.

6 : Flash

-Bon on se met en formation autour du bâtiment on doit assurer un périmètre sur pour l’atterrissage des valkyries. Aller mesdemoiselles pas de temps à perdre.

Suite au ordre, la troupe se mis en formation devant le bâtiment les hommes formèrent un cercle assez grand pour qu’au moins 5 valkyrie puissent se poser dedans.
La nuit commençait à tomber mais le rougeoiement de la lumières au nord éclairait les gardes comme en plein jour. Le commissaire et le sergent fixait ce coucher de soleil qui ne finissaient pas. Le sergent s’adressa à son vielle amie :

-Gebbet ?
-Oui ?
-J’ai un mauvais pressentiment.
-Moi aussi qui n’en aurais pas face à cela.
-Non ce n’est pas sa, c’est comme si je ressentais ce qui se passe la bas je sens le mal a l’horizon.
Il fixa les commissaires dans les yeux.
-Et plus je regarde au loin et plus une envi de meurtre m’envahi.

Un frisson parcouru l’échine du commissaire ; son amis était il corrompue ? Portait-il la marque infâme ? Est-ce que tous les autres étaient souillés ? Sa main droite descendit lentement vers son arme de poing et il commença à l’empoigné. Il devait tous les abattre car ils avaient fahi envers l’empereur.

-Commissaire ? Commissaire ? Commissaire ? He ho commissaire j’ai le QG en ligne il y-à des instructions pour vous.
-Hein pardon excuser moi soldat il remit son pistolet bolter dans son étui et attrapa le combiné de la radio.

Il se rendit compte a se moment de ce qu’il avait fahi faire il se rendit compte que ce qui affectait le sergent l’affectait aussi.
Un des hommes signala 4 valkyries en approche.
Le pilote de l’une d’elle s’adressa au sergent via l’oreillette à onde courte que ce dernier portait

-Sergent dépêcher de monter à bord le général Helheim a ordonné a 8 régiment de se regroupé dans la capitale pour lancer un assaut d’envergure pour libérer la ville.

Il fallut a peine 2 minute pour que les valkyries firent sens inverse avec l’escouade de Greer a leurs bord . Les 700 km séparant la jungle de la cite ruche était presque parcourut, au loin les lumières des plus hautes tours de la cite la faisait apparaitre au loin de longue colonne de fumé noir témoignant des incendie causer par les combat qui fessaient rage en son sein.
Soudain le pilote s’adressa à ses passager.

-Bon il y-a un gros ? un très gros pépin on va dégager d’ici en vites……..

Un éclair lumineux traversa le ciel nocturne de Circée pour tomber au centre de la ruche puis un flash blanc visible a plus de 500 kilomètre de la . Quand la lumières fut dissipé un énorme champignon de fumé et de flamme surplombait un cratère béant.

Chapitre 7 : Nightmare

L’onde de choc de l’explosion avait emporté les valkyries. L’une d’entre elles avait été pulvériser par des débris provenant de l’explosion, les 3 autres c’était crasher mais une seul avait résister au contact du sol. La valkyrie restante était renversé et à l’ envers, l’avant de l’appareille avait été broyé durant le crash ne laissant aucune chance aux pilotes, l’aéronef avait aussi perdu son aile droite, des étincelles électriques jaillissait de l’endroit où se trouvait l’aile et une fumé pourpre se dégageais du moteur gauche. La cabine était dans le même état que l’extérieur des étincelles voletait dedans, un des hommes c’était empalé sur la baïonnette de son fusil, les caisses de ravitaillement au dessus des fauteuils avait traversé l’engin en semant la mort emportant 3 gardes de plus durant le crash.
Greer fut réveillé par une courte chute et un choc violent sur la tête et les épaules. Le caporal Connor l’avait détaché de son fauteuil.

- Sergent faite sauter la rampe arrière pedant que je détache ceux qui peuvent’ être sauvé, on n’est pas en sécurité ici, sa peut sauter d’un moment à l’autres.

Greer était encore sous le choc du crash, il lui fallut une dizaine de seconde pour reprendre ses esprits. La lumières rouge du voyant d’expulsion du de la rampe était la seul source de lumière en plus de la lampe du fusil de connors . Il attrapa son pistolet par le canon et brisa la glace de protection, il appuya sur le bouton et après un court psshhh la porte fut expulsé a 4 mètre.A se moment une forte lumière envahi l’habitacle ; la lumière provenant de l’explosion faisait l’effet d’un soleil. Dehors un long sillon de cent mètre de long et d’un mètre de profondeur avait été creusé par la valkyrie. Greer retourna avec connors pour l’aidé à évacuer l’équipage encore inconscient.

-Bordel sergent c’est quoi sa la bas ? dit le caporal tout en tirant le 2eme classe Morrison de la carcasse du vaisseau par les jambes.
- Je ne sais pas, mais je comprends pourquoi le pilote était si paniqué, il a du apprendre qu’il se passait quelque chose via sa radio. Tien en parlant de radio la notre est toujours en état ? Il attrapa un homme sous les épaule.
Connor jeta un rapide coup d’œil sur la radio et répondit
-La radio est en miette.
-Et merde il y-a plus qu’a espéré que le transpondeur de la valkyrie fonctionne encor tien aide moi a porter Gebbet hors d’ici il est trop lourd pour moi.

Le caporal et le sergent sortir l’officier politique avec difficulté. Ils s’apprêtèrent à retourner dans l’épave quand un bruit strident fut émis du moteur gauche.

- Oh merde couche-toi.

Les deux hommes n’eurent pas encore touché le sol que la valkyrie explosa.

-Un débarquement planétaire, un assaut sur une batterie d’artillerie, une mission supplémentaire, un crash et une explosion et tout sa en moins d’une semaine sa commence a me courir sur le haricot cette histoire. Se plaint le sergent tout en s’époussetant en se relevant.
-Attend, j’en suis encore a compté si tout mes membres sont la.

Le sergent Greer révéla son ami.

-Il restait combien de personne dedans ? demanda le sergent.
-Paterson et Folley.
-Merde, c’était des bleus. Ils n’avaient même pas 20 ans. Bon je vais essayer de réveiller ces gros feignants. Toi va voir où on est faut qu’on dégage avant que les radiations nous retombe dessus !

Le sergent commença a secouer et giflé ces hommes pour les réveillé pendant que le caporal escalada le sillons. La valkyrie c’était crasher sur un plateau surplombant une foret, le souffle de l’explosion avait couché tout les arbres, une petite route traversais la foret on pouvait apercevoir la lumière des phares des plusieurs véhicule qui se dirigeait loin de l’explosion.

-Sergent j’ai de véhicules en approche.
-Hostile ?
- Je ne sais pas ils sont trop loin mais il devrait passer pas loin d’ici.
-Bon va sur le bord de la route je reste ici avec nos dormeurs bonne chance.

Chapitre 8 : Hope

Cela faisait dix minutes que Connor avait perdu la route de vue, il errait dans la foret où un arbre sur deux avait été couché par le choc, les autres avaient perdus toutes leurs feuilles ce qui faisaient que chaque arbre ressemblait à un autre, de plus la pluie battante et le faite que la lumière de la déflagration se soit estompé n’arrangeait rien, il savait qu’il y avait surement des radiations dans la pluie, heureusement pour lui, les uniformes des régiments de sa planète natal, Serra, était conçu pour protégée leurs porteur d’une dose modérée de radiation depuis qu’elle avait été attaquée et à moitié pulvérisée par une guerre nucléaire. Sa visibilité était encore plus réduite du faite qu’il portait son masque respirateur et ses lunettes de protection.
Il avait vainement essayé de contacté plusieurs fois les véhicule qu’il avait vue ou, tout autres alliés dans le secteur, sa radio personnelles avait probablement été mise hors service par l’impulsion électromagnétique dégagée lors de l’impact, ainsi que sa boussole, mais heureusement pour lui l’informatique très rustique de son fusils fonctionnait encore.
Il continuait à zigzagué et d’enjamber les arbres cherchant désespérément la route, sachant que si il n’interceptait pas les véhicule, il mourrait probablement à causes des radiations. Son badge a son épaule gauche était conçu pour changer de couleur sous les effets des radiations il était blanc et il virait progressivement au noir au contact des rayons gamma, si cela ce produisait cela signifiait que l’uniforme du porteur ne servaient plus a rien. Celui de Connor était déjà d’un gris très foncé. Il s’agenouilla en suppliant l’empereur de ne pas l’abandonner et de le guider. Il pleurait sous son masque sous l’effet du désespoir. Soudain un léger vrombissement ce fit entendre. Connor agrippa son fusil, le vrombissement ce rapprochait de plus en plus, il reconnut le bruit particulier des chenilles d’un char, le convoi était proche, son sang ne fit qu’un tour et il se mit a courir comme jamais vers l’engin blindée, son sang battait dans ces tempes ,l’oxygène lui brulais les poumons ses jambes le supplièrent d’arrêté de courir mais il continuait, motivé par un espoir de survie. A un moment le sol devint dur et il remarqua qu’il était sur la route. Elle était sinueuse et passait en zigzague dans la foret des arbres était couché tout le long de la route. Il rendit rapidement grâce au pouvoir du trône d’or, il restât debout au milieu de la route, même si les véhicule était hostile il resterai la, à sa battre et mourir debout plutôt que lentement. Au coin du virage la lumière provenant des phares du char se fit apercevoir, le véhicule qu’il avait entendu passa le coin en premier suivit de quatre 4X4 blindé. Les troncs étaient brisés par les chenilles du char et il ouvrait ainsi le chemin au 4X4. La lumières des phares du char était aveuglante, Connor quant à lui était prêt à se battre et si il le fallait, à mourir.

-Sergent vous pensé que Connors les a trouvé ? demanda le 2eme classe Morrison à son supérieur.
-Espérons sinon on ne fera pas de vieux os.

Greer et ses hommes c’était réfugié dans les restes de la valkyrie des que la pluie avait éteint le feu qui s’était déclaré dedans. La pluie avait rapidement réveillé les inconscientes. Ils avaient sortit les corps carbonisé en dehors l’odeur de chair brulé a l’intérieur avait fait vomir 2 des hommes dont Greer lui-même, rien dans l’aéronef n’était plus utilisable, la quasi-totalité des armes était détruites et 1 homme de plus avait succombé a ses blessures.
Gebbet qui avaient une grosse entaille au font vint voir le sergent.

-Vous pensé qu’il est …..
Greer coupa net les paroles du commissaire
-Non mais sa va pas de dire des choses pareilles ? Il est en vie et il va nous envoyé des secours.
-Ou alors il s’est perdu dans la foret, et les radiations ne tarderons pas à le tuer….
-Merdes je te dis qu’il est vivant et qu’il va revenir ! cria Greer
-Ouvre les yeux Jeff il n’avait pas grande chance de survie au début et même si il a trouvé le convoi, qu’es ce qui te prouve qu’ils n’étaient pas hostile ! lui rétorqua le Commissaire.
- J’ai la fois l’empereur ne nous aurai pas abandonné…… lui répondit le sergent avec la voix chargé de tristesse.
-Je suis désolé mais j’essaye de resté réaliste.
- Ses mon meilleur ami on a combattue ensemble depuis le jour de l’attaque sur Serra, je ne peut pas le perdre ! Il est tout ce qu’il me reste de Serra.

Greer mis son masque et ses lunette et fit quelque pas dans la boue . Tout d’un coup un homme en uniforme glissa dans le sillon et glissa tout le long avant de terminer dans la boue la tête la première.
Alerté par le cri qu’avait poussé l’homme dans sa chute ils arrivèrent, et virent le sergent relevé l’inconnue qui avaient de la boue partout sur son treillis et ses protections tous reconnurent l’insigne qu’il portait à l’épaule droite : un aigle tenant dans sa serre gauche un éclair et dans sa serre droite un crane humain, l’insigne du 8eme régiment de Serra.
L’homme voyant le grade sur l’uniforme du sergent et le commissaire se mit au garde a vous et se présenta sans même retiré la boue qui le salissaient

-Soldat Clay Carter au rapport sergent !
-Repos
-Je suis en reconnaissance avec mon groupe on à trouvé un de vos hommes sur la route et il nous a indiquez votre position. Dit t’il tout en commençant a retiré la boue qu’il avait sur lui.
-Connor est en vie ?
-Oui, maintenant si vous le voulez bien le capitaine Brawn nous attend dans son HumSteel.

Le petit groupe sortie du sillon on voyait a une centaine de mètre les lumière des phares des véhicule. Il y’avait la un char Chimère et 4 HumSteel. Le HumSteel était un 4X4 Sérrien qui ressemblais plus a un char léger qu’a une voiture, Il était blindé et seul le par brise avant une vitre le véhicule est aussi équipé de quatre emplacement de tir :un sur le toi avec un bolter lourd, un a l’arrière avec un canon laser ou un autocanon et deux fusil laser intégrer dans les porte arrière, le véhicule pouvait rouler a environ 100 km /H et transporté huit hommes. Deux homme sortir d’une des voiture blindé, le caporal Connor et un homme mesurant environ 1m 90 plus musclé que la moyenne et d’environ la cinquantaine il portait une armure carapace sur tout le corps a l’exception de la tête.

-Sergent Jeff Greer au raport Capitaine
-J’ai entendu parler de vos fait d’arme Sergent suivez vois je vais vous expliqué ce que j’attend de vous.


je mettrait a jour quand j'aurai la suite si vous ne comprenez pas certain point (les termes que seul un initié au fluff de w40k peut comprendre) n'hésitez pas a me demander.


Dernière édition par { Spore }kodai le Ven 10 Sep - 18:50, édité 9 fois (Raison : Rapide correction du chapitre 8)

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Lun 28 Juin - 8:19

Ahhh ! Kodai enfin de retour ! C'est toujours un plaisir de plonger dans ton univers plein d'action ! Encore bravo, et on attend la suite !!


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par {B.S.G-U} Lord DARM le Lun 28 Juin - 14:39

deux choses: ya des fautes! muhahahahahahaha
et c'est quoi une valkyrie?

_________________
De retour après Deux ans.
avatar
{B.S.G-U} Lord DARM



Masculin Nombre de messages : 1966
Age : 23
Localisation : 5:333:6
Alliance : B.S.G
Date d'inscription : 07/10/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Lun 28 Juin - 15:39

voila c'est ce joli vaisseau


Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Lun 28 Juin - 18:37

J'aime bien ton petit univers d'action

Au faite tu joue W40k???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Lun 28 Juin - 19:56

yeah c le background de mon régiment

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Lady Diia le Lun 28 Juin - 20:57

gg a toi kodai Very Happy
avatar
Lady Diia



Féminin Nombre de messages : 1415
Age : 27
Localisation : France
Alliance : B.S.G.S
Date d'inscription : 12/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Lun 28 Juin - 22:20

la suite ajouté

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par MrOrabai le Mer 21 Juil - 8:17

Terrible! a quand le prochain chapitre?

_________________

[/url]
avatar
MrOrabai



Masculin Nombre de messages : 3803
Age : 37
Localisation : ciel
Alliance : B.S.G
Date d'inscription : 24/05/2007

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Mer 21 Juil - 16:06

ce serait bien aussi que tu fasse une sorte de BD avec tes figurines W40k pour ton histoire ou bien des petites mise en scène se serait coll je pense

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 1:28

alors désole jetait en vac donc dan l'imposibilité de poster la suite j'ajouterai sa dans les jour qui suivent

PS: Hellwolf Dsl mais je prefere laisser le lecteur s'imaginer les scenes plutot que de lui servir

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 9:00

combien de points hell ???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 16:01

De point OU? En QUOI?

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 16:40

en warhammer 40 K Very Happy

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 16:52

Bon même si c'est pas a moi quond a poser la question j'ai exactement (oui j'ai tout reconter) 10345 points de garde impériaux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 17:04

Moi je compte plus depuis un moment je sais que j'en ai beaucoup et je sais que j'arrive pas trop à ranger et yen a aussi qui sont pas peinte

Je joue aussi SDA Wharramer


Par contre j'aimerais savoir si vous connaissais ces figurine je cherche mais je trouve pas c'est pour mon armée Empire :

Spoiler:
[img][/img]

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 17:09

euh warhammer battle c'est pas mon rayon dsl

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 17:11

Kodai tu as koi comme armée???

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 18:09

Comme je les dit plus haut je fait des garde impériaux

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Lady Diia le Dim 25 Juil - 20:22

XD les figurine que tu montre sont sur un diorama fait expres pour un concurs donc elles doivent etre fortement convertie... dsl a moins de lire les White Dwarf. je ne pense pas qu'elle soient en vente.
avatar
Lady Diia



Féminin Nombre de messages : 1415
Age : 27
Localisation : France
Alliance : B.S.G.S
Date d'inscription : 12/12/2009

Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Dim 25 Juil - 21:43

Ben je sais pas parce que j'ai vu cette figurine sur un fofo ensuite sur un autre et jamais le meme perso donc elle doit bien etre en vente

Kodai--> Mais tu joue que les GI

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Mar 27 Juil - 0:23

OUI UNIQUEMENT gi et le chapitre 4 a étée ajouté !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Mar 27 Juil - 15:16

J'ai pas trop le temps de lire car je doit y aller donc Merci tout de meme ^^

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Jeu 29 Juil - 21:29

et la suite est la !!!! bonne lecture chapitre 5 !!!!!!

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Invité le Ven 30 Juil - 8:45

Super !

Ca fait froid dans le dos .... qu'est ce que ce couché de soleil ?? étrange !

Vivement la suite !

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Les chronique du 8eme régiment de Sera

Message par Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Page 1 sur 2 1, 2  Suivant

Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum